L'élite

L'élite

au firmament
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Répondre au sujetPartagez | 
 

 Légende un jour, Légende toujours!

Aller en bas 
AuteurMessage
Sex Bomb
Jobber
avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 14/09/2018

MessageSujet: Légende un jour, Légende toujours!   Ven 14 Sep - 3:45

Sans faire de mouvements brusques, il entra dans la pièce en marchant avec toutes les précautions du monde. Comme dans un champs de mines, pour éviter tou bruit possible. Il baissa les yeux vers ce petit être au pyjama bleu qu'il tenait. Un large sourire se dessina alors sur le visage de l'homme, fier et aussi si ému. Il pose lentement cette petite chose précieuse sur le matelas ferme de la couchette. Il prend quelques secondes de plus pour admirer son fils, pur miracle imprévu. Son attention est attirée vers la porte par un craquement du plancher. Lentement, il se retourne pour la voir, adossée au cadre de porte, sa robe noire moulant ses formes. Malgré une grossesse datant d'il y a quelques mois seulement, la voilà revenue a une forme encore plus parfaite qu'avant. Elle lui fait signe d'approcher, ce qu'il fait lentement, toujours avec toutes les précautions du monde. Il sort, et l'éclairage su couloir permet de voir enfin de qui il s'agit en fait. Sex Bomb et Pétale le couple légendaire d'une ancienne rivale de la FGB.

La chevelure rousse de la jeune femme est remontée laissant voir son cou et ses épaules. Un collier de diamants brille a son cou, et la rousse attrape son mari par la main pour l'entraîner avec elle le long du couloir, direction une porte close. Elle l'ouvre lentement, et sans délicatesse pousse l'homme dans la pièce avant d'y entrer a son tour.


Pétale: Alleeeeez!

Il soupire longuement. La discussion a sûrement commencé plus tôt, mais la voilà qui glisse la fermeture éclair de sa robe pour l'ouvrir. La robe tombe sur le sol et les yeux clairs de la jeune femme se plantent dans ceux de son mari.

Sexy: Pourquoi tu le fais pas toute seule? T'es une femme indépendante non?

Pétale: c'est beaucoup moins stimulant tout seul et tu le sais très bien.

Elle l'embrasse doucement, et descend jusqu'à son cou. Les doigts de la rousse glissent le long de la chemise de Sex Bomb, sur laquelle elle tire violemment pour en arracher tous les boutons d'un coup.

Sexy: Fais le avec quelqu'un d'autre alors? T'auras pas de difficulté a trouver quelqu'un. Ça se bouscule pour te tenir la porte quand tu vas quelque part alors pour ça...

Elle glisse ses mains sur le torse de son mari en faisant la moue.

Pétale: J'peux aussi bien décider de tour faire avec quelqu'un d'autre si tu préfères.

Sexy: Quoi?

Pétale: Tout. Absolument tout.

Ils se regardent longuement et la rousse se colle doucement contre lui, qui lutte visiblement autant qu'il peut.

Pétale: Et puis pourquoi je voudrais quelqu' un d'autre quand j'ai devant moi le meilleur? T'es plus en forme que 99% d'entre eux.

Sexy: Le 1% étant bien sûr toi.

Pétale: Évidemment.

Elle l'attire vers le lit où elle le pousse avant de se placer par dessus lui.

Pétale: Je sais combien t'en meurs d'envie au fond. Ça se sent ces trucs là. Et je te connais assez pour savoir que c'est obsessionnel chez toi. Tu dois être au top.

La rousse l'embrasse à nouveau, langoureusement.

Pétale: Et vraiment tu serais à l'aise de savoir que je le fais avec quelqu'un d'autre que toi?

Sexy: Mouais...

Pétale: Alors dis oui!

Il la regarde longuement avant de finalement rouler des yeux.

Sexy: Ok.

Pétale: Pour vrai?! Je vais les appeler pour être sûre que tu changeras pas d'idée.

Elle va pour se relever, mais il lui attrape la taille et la repousse sur le lit, sous lui.

Sexy: J'étais convaincu dès le "Alleeeeez!" tu peux attendre pour appeler la FGB. Je changerai pas d'idée.

Il lui fait un clin d'oeil et c'est a son tour de plonger son visage dans le cou de sa femme qui ricane de bonheur devant la bonne nouvelle. Mais c'est là que la camera s'arrête de filmer. Plus précisément au moment où elle est poussée au sol par Sex Bomb.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sex Bomb
Jobber
avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 14/09/2018

MessageSujet: Re: Légende un jour, Légende toujours!   Ven 28 Sep - 22:57

La caméra entre lentement dans la demeure du couple Danger. On traverse la residence jusqu'à l'immense salle d'entraînement à rendre vert de jalousie n'importe quel établissement professionnel. Au centre de la pièce, sur le ring, on retrouve les deux légendes du hardcore, en train de s'échanger des politesses (à grands coups dans la tronche comme on dit). Malgré qu'ils soient un couple et qu'il s'agisse d'un simple entraînement, aucun des deux n'y va de main morte...et parlant de main, aucun des deux ne l'a perdue! Ils finissent par prendre une pause sans même se consulter, et saisissent chacun leur bouteille d'eau. La rousse s'assois sur la corde du centre en souriant alors que son mari se pose plutôt dans un coin. C'est d'ailleurs lui qui ouvre la bouche le premier.

Sexy: On peut pas être plus prêts que ça pour affronter les deux frères.

Pétale: Et nous au moins on fait pas semblant de les connaître comme eux le font avec nous. C'est vrai quoi... Parler de mon vampirisme faut etre late comme pas possible.

Elle éclate de rire et passe ensuite sa langue sur ce qui était autrefois ses crocs. Mais plus rien d'autre qu'une dentition normale et parfaite s'y trouve.. Et ce depuis des années.

Pétale: Mais ils ne sont pas ce qui m'intéresse vraiment. Je serai bonne joueuse et je les affronterai comme n'importe quel adversaire mais ce sera simplement pour me faire la main pour le beau Julian'. C'est lui qui me stimule le plus en ce moment. Je dois me faire belle pour lui! HA!

Sexy: Qui?

Sex Bomb a l’air perplexe et s’en va chercher son téléphone intelligent qui était sur un banc. Après quelques secondes à tapoter sur celui-ci, Sex Bomb se lève la tête et regarde Pétale.

Sexy: Ah lui!!! Excuse moi babe, mais j’ai vraiment aucune idée des gens qui sont ici à la FGB sauf peut-être Kronos. J’ai du rattrapage à faire dans mes études de vidéos des lutteurs ici! J’ai bien vu les deux frères sortir leurs vielles rengaines hier soir, mais c’est tout!

Il remonte dans le ring et s’approche de sa femme.

Sexy: Tu sais que j’ai fais mon retour dans le ring seulement pour vivre d’autres moments magiques avec toi. Vivre des moments comme on le faisait dans le temps à la SOW!!!! Je me sacre bien de qui est en avant de nous, parce que je sais comment ca va finir. Toi et moi champion par équipe encore une fois!!!

La rousse sourit doucement.

Pétale: Évidemment. Parce que qui pourrait essayer de se mettre en travers de notre chemin? On les bouffe tout crus et sans même mastiquer. C'est fou ce que ça peut me manquer ce ring. Les coups dans la tronche, les soumissions bien douloureuses, on dirait noël! Si en plus je peux emmerder le beau kid ça sera seulement un bonus. J'adore lui foutre sur la gueule. Et ya personne au monde avec qui je voudrais partager ça outre toi. On va étendre notre renommée en Kronosie comme on le fait partout où on met les pieds. Comme l'oméga qui envahit un nouveau terrain. J'ai des papillons dans le bas ventre juste a y penser. Ça fera changement d'être l'envahisseur pour une fois. Ces petits joueurs pensent que la baston c'est violent? Ahah c'est comme ça qu'on se démontre notre affection depuis des années! La baston c'est notre reveil matin...

Sex Bomb la regarde avec un léger sourire. Il penche la tête vers le sol avec ce sourire.

Sexy: Je te mentirais si je te disais que ce ring ne m’a pas manqué à moi aussi! Cet endroit échappatoire où les problèmes de la vie quotidienne sont en suspend! Ce 25-30 minutes où nous faisons seulement ce qu’on aime, ce qu’on excelle. Cet endroit où, toi et moi, avons un talent supérieur à pratiquement tous les autres qui ont voulu s’essayer contre nous! Cet violence volontaire, ce besoin de taper des gens avec des objets les plus dangereux les un que les autres. Tout ça me manquait.

Sex Bomb prend les mains de sa femme.

Sexy: Maintenant qu’on s’est remit dans la routine de l’entraînement pour les combat, je te mentirais si je te disais que tu as eu tort d’insister! Même que je pense que tu aurais dû peut-être le faire plus tôt! On va aller botter des culs comme dans le bon vieux temps!!!

Il s’approche de Pétale et l’embrasse avec tendresse! Elle monte ses mains sur son visage.......Juste avant de le prendre par surprise et de l’envoyer au sol!!!! Pétale se relève et éclate de rire!

[Pétale: Il y a quand même des choses qui n'ont pas changés. J'arrive toujours à te déjouer hihihi!

Sexy: Oui, mais la seule raison est à cause de ton charme irrésistible. Pas mal sur que les deux frères n'arriveront pas à me faire cet effet!!!

Après un long rire partagé, les deux se remettent à l'entraînement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fatale I.T.
Lutteur
avatar

Nombre de messages : 173
Age : 28
Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: Re: Légende un jour, Légende toujours!   Mer 14 Nov - 1:49

Des rires résonnent dans la pièce sombre où nous entrons. Au centre, un énorme spot blanc très clair s'allume, et nous voyons une balançoire, sur laquelle est assise nulle autre que Pétale. La rousse se balance doucement, faisant danser sa chevelure de feu. Elle regarde la caméra de ses yeux clairs et sourit. De sa main gauche, elle extirpe de sa bouche la sucette qui s'y trouvait. Puis elle rattrape la corde et de l'autre main se frotte le menton, doucement, alors que ses yeux s'emplissent de malice.

Pétale: Julian, Julian... JULIAN! Devine qui vient pour toi! Très bientôt mon coeur, nous serons réunis, et je pourrai te faire ressentir enfin toute la douleur que tu m'as fait ressentir... Au centuple!

Elle rit, en laissant tomber sa tête vers l'arrière, puis elle la relève en remettant la sucette dans sa bouche quelques secondes avant de la retirer à nouveau.

Pétale: Je traine ça depuis des années, mon chéri, juste pour toi. C'est plus fort que toutes les envies du monde réunies. Celle de me venger de toi dépasse même toutes les envies que tu as pu m'inspirer au cours de nos belles années, et ça mon coeur, c'est loin d'être rien!

La rousse saute au sol, remet la sucette dans sa bouche, replace ses cheveux et ses vêtements, puis libère à nouveau sa bouche.

Pétale: Des années à n'avoir qu'une envie, mon Julian chéri. Te retrouver bien callé entre mes cuisses. Sentir ton souffle qui devient de plus en plus difficile à reprendre, et te sentir t'abandonner à moi en tapant le sol sous les yeux d'un homme a la chemise rayée. Voilà mon envie, Julian. Et comme tu as pu voir, grâce à MJ Price, le chemin vers toi se déroule plutôt sans ambuche. D'ailleurs...

Elle lève l'index devant la caméra, avant de se tourner vers une deuxième, l'air boudeur. Elle place ses mains derrière son dos.

Pétale: Matthew... Duke, bien sûr... Je suis désolée que notre premier rapprochement physique depuis des années se soit passé comme ça. Tu sais très bien que je suis plus du genre à bien profiter de chaque seconde lorsque je suis par-dessus toi, et si j'avais su que Price allait couper court à nos petites retrouvailles, je me serais enlevée, mais n'ai pas eu le temps de le faire. Alors me voilà plutôt insatisfaite pour la première fois d'un contact physique quelqu'il soit avec le Cube.

Elle revient vers la première caméra en souriant.

Pétale: Je disais donc...?

Elle réfléchit en pinçant un peu les lèvres, puis sourit enfin.

Pétale: Ah oui! Je disais que le chemin jusqu'à maintenant était encore plus doux que la peau sur ton cul mon chéri. Je devrais donc me retrouver yeux dans les yeux avec toi sous peu, et j'aurai tout loisir de faire de toi tout ce que je veux. Et tu peux être sûr qu'on s'amusera tout plein tout plein. 'fin moi, je m'amuserai. Toi, par contre, je ne donne pas cher de ta petite peau qui sent bon l'homme parce que je risque de toute te l'arracher de sur le dos pour que tu souffres. Tu verras ce que je réserve a ceux qui osent briser mon pauvre coeur...

Elle éclate de rire avant de faire un tour sur elle même et de faire une révérence.

Pétale: Le deuxième Kid est sur le point de retrouver sa G!rL, et y'a qu'une manière dont ça puisse se passer... Dans le sang, les larmes, et les rires. Les deux premiers venant de toi, le dernier de moi. Ça sera magique. De grandes retrouvailles au monde de la Crazyness.

Elle sourit à pleines dents.

Pétale: See ya later St Julien.

Puis la caméra coupe sur un grand rire de la rousse qui se met à chantonner doucement une berceuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fatale I.T.
Lutteur
avatar

Nombre de messages : 173
Age : 28
Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: Re: Légende un jour, Légende toujours!   Mer 14 Nov - 7:32

On s'engouffre dans ce qui semble être un garage, d'où vient un son particulier. La caméra s'approche de la source, et on voit qu'il s'agit de Pétale, en train d'aiguiser un couteau de boucher. La rousse sourit en regardant la caméra, puis ramène son attention sur la lame tranchante comme une lame de rasoir. Elle saisit un cheveu sur sa tête, et l'arrache, avant de le laisser tomber sur la lame, et le regarder se séparer en deux.

Pétale: Je réalise que j'ai négligé certaines choses depuis mon arrivée.

Elle pose le couteau sur la table devant elle, puis fouille dans la poche de son jean pour sortir une sucette, dont elle s'affaire à retirer l'emballage.


Pétale: Les louveteaux affamés. Le truc c'est que je suis d'accord sur plusieurs points que vous avez soulevés. Des points non négligeables en plus. Mais je pense avoir aussi des éléments dignes de vous éclairer. Alors nous y voilà. Luther chéri, mon adorable semblable. Le "mauvais jumeau", tout comme Bibi ici présente.

Elle sourit doucement.

Pétale: Je sais que je t'ai manqué, au fond, et que ça te contrarie que j'aie mis mon attention sur Julian plutôt que sur toi ma poule, mais il y a une chose bien simple qui peut expliquer celà. Tu sais que je suis un être très passionné, c'est pas les occasions de découvrir à quel point qui ont manqué entre toi et moi, mais sur le plan plus intime tu n'as jamais voulu. Bouhouhou...

La rousse repousse sa chevelure vers l'arrière en continuant de sourire.


Pétale: Mais Julian et moi on a un passif passionnel non réglé. Sauf que comme m'a fait remarquer mon très cher mari, je ne dois pas négliger le reste pour autant. Donc oui, j'ai osé te négliger mon louloup mais vois-tu je ne sais pas comment nos retrouvailles peuvent être ce qu'elles doivent être, ni les présentations avec ta très chère partenaire, si on doit se coltiner les autres clowns. Tu l'as vu, je l'ai vu, ils ne feront que nous mettre des bâtons dans les roues. Alors autant des trucs avec Bomb, ta magnifique louve et toi je peux en prendre matin-midi-soir, autant ça me casse les noix que tout soit gâché par les autres ducons et leur pyromane de première.

D'autant plus que ce qui brûle, moi, ça m'enchante moyen, vu que c'est justement en partie ça le problème avec Julian. Tu vois, tout me ramène à cet idiot! Alors bon, de deux choses l'une. Soit tu me prends pour un être capable de réaliser des miracles, soit tu trouves le moyen de nous débarrasser de cette épine au pied et à ce moment là, mon gros toutou j'te promet de prendre ton pied comme rarement avant. Juré, y'a personne d'aussi fort que moi pour motiver mon très cher mari à s'en mettre sur la gueule avec n'importe quelle arme. Tu crois vraiment qu'il aurait remporter cette party dont vous êtes tous si fiers si c'était pas pour la simple et bonne raison qu'il veut se prouver dominant face à moi?

Elle éclate de rire.

Pétale:
Et il ne s'en cache pas en plus. Il sait très bien qu'pour la reine du Hardcore - bah si je l'ai dit mon pitou - faut un roi digne de ce nom. Ça et aussi le fait que franchement baiser après tout ça c'est toujours très magique, si tu vois ce que je veux dire... Mais si tu vois, voyons!

Elle fait un clin d'Oeil à la caméra et reprend son sérieux.

Pétale: Je dois dire par contre que je sois déçue d'une chose, j'ai aucun souvenir de m'être présentée ici en me croyant au dessus de tout le monde, au contraire. Je suis venue m'amuser au pays des coups dans la gueule et bien sûr jusqu'à maintenant c'est assez soft parce que tout le monde intervient tout le temps pour m'empêcher de prendre mon pied comme il se doit. Et si je me souviens bien, vous étiez les premiers, non? Alors blâmez-vous vous même pour mon incapacité à me présenter sous mon meilleur jour. Un coit interrompu est rarement une baise mémorable après tout...

Elle hausse les épaules, puis sourit innocemment.

Pétale:
Mais puisque nous sommes là... Luther, je pourrais dire que moi aussi je suis déçue du Luther que je vois. Celui que j'ai connu ne se serait pas gêné pour venir chercher mon attention, en se dressant devant moi, et en me sortant ses belles paroles qui donnent des frissons le long de la colonne tellement ça excite. Allez, tu vas pas faire ta timide parce que ta Elena regarde, si? Parce que si c'est le problème et que c'est elle qui tient les couilles dans le couple, tu peux l'envoyer. J'sais m'y prendre avec les femelles presque aussi bien qu'avec les gros mâles dans ton genre.

La rousse se mord un peu la lèvre inférieure et saisit à nouveau son couteau.

Pétale: Alors oui, forcément ça me déçoit beaucoup. Mais imaginez un peu ça... Vous vous débarrassez des deux ploucs avec leur sorcière mal baisée, et nous on va dépouiller Julian et Bill. Puis après, quand tout est réglé, on se rencontre au milieu du ring, et juré sur la tête de mes enfants j'vous en met plein la gueule pour tout ce que j'ai pas pu vous foutre avant. Satisfaction 100% garantie ou argent remis. Et la belle louve ferait mieux d'avoir les nerfs aussi solide que son string parce que quand je me laisse aller dans mes élans de folie faut avoir le slip bien accroché pour pas qu'il remonte jusqu'au fond de la gorge. Quand je me décide à me présenter sous mon meilleur jour... ou le pire, c'est selon comment on le prend... J'le fais pas à moitié. Si vous pensez que ce temps hors du ring de la défunte SOW j'me suis pris les miches à deux mains sans rien foutre, vous avez rien compris à rien. Et j'vous garanti qu'y'a plus de rage refoulée dans le p'tit bout de femme que j'suis que vous en aurez jamais vu dans une putain d'armée de psychopathes. Et là, là mes cocos, faudra pas pleurer que j'vous avais pas avertis! Ça sera fini les préliminaires à la con et direct dans vos fions. On va bouffer du loup au souper.

Elle met la sucette dans sa bouche, puis claque la caméra avec la paume de sa main, la faisant tomber au sol. L'image se ferme sur une vue des bottes noires de la rousse qui s'éloigne en sifflotant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fatale I.T.
Lutteur
avatar

Nombre de messages : 173
Age : 28
Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: Re: Légende un jour, Légende toujours!   Sam 17 Nov - 20:10

L’image s’ouvre dans la salle d’entraînement au sous-sol du manoir du couple Danger/Orientale. Sex Bomb est en train d’effectuer du Shadow Boxing dans le milieu du ring. On peut sentir la concentration extrême dans son regard. Pourtant, il fixe le vide. Quelques secondes plus tard, Pétale apparaît dans la salle. La belle rousse arrive vêtu d’un pantalon de yoga ultra moulant et d’un top d’entraînement ou son ventre est totalement exposé.

Pétale: Salut chéri!

Sex Bomb ne répond pas et continu a frapper dans le vide en même temps qu’il se promène dans le ring. Pétale se dit qu’il n’a sûrement pas entendu, alors elle s’approche sur le bord du ring et monte sur l’apron.

Pétale: Bonjour chéri!

Sex Bomb ne répond toujours pas et continu sa routine. Pétale émet un léger sourire et entre dans le ring. Elle vient se mettre devant son mari et se met à éviter les coups qu’il porte. Elle trouve ça vraiment drôle et finit même par éclater de rire quand Bomb arrête. Pourtant lui il n’affiche aucun sourire.

Pétale: Hey Rocky, c’est quoi le problème??

Sex Bomb va vers un des coins et ramasse sa bouteille d’eau. Il s’appuie le dos dans le coin et prend une bonne gorgée, ne disant toujours pas un mot.

Pétale: Bon à quoi tu joue la? Au roi du silence? Tu sais bien que je vais perdre.

Sex Bomb en a assez entendu et se met à parler.

Sexy: À quoi je joue? À quoi je joue...Moi??? Ça devrait plutôt être moi qui te pose cette question!!!

Pétale:
Mais de quoi tu parles?

Sexy: Je parle de tes promos après notre victoire!! C’est quoi toutes ces putains d’allusions de sexe avec Cube, Luther et Julian???

Pétale de met la main au front en signe de découragement.

Pétale: Tu n’es pas sérieux là? Dit moi que tu niaises au moins?

Sexy: Hell No!!! Moi ton passé à la FGB j’en connais rien! Je connais pas toute tes petites « histoires » et rapprochement avec eux! Alors oui, quand je lis tous ces sous-entendus, ça me fait chier! Depuis que je suis revenu à la compétition on s’entraîne encore plus et on a beaucoup moins de moments entre nous! De moment complice comme on avait quand j’étais loin du ring! Tu sais nos soirées au restaurant, à aller voir des shows ou bien juste chiller à la maison devant la télé! On avait réussi à se retrouver! Là j’ai l’impression que tu t’éloigne de moi et je ne le prends pas! Je ne peux pas partager toute cette haine/passion que tu as face à plusieurs ici!!! Je vois que tu as « date » que tu n’as jamais fini ici et j’ai crissement pas le goût de tomber dans un triangle amou.........Anyway tu sais ce que je veux dire!!!

Pétale regarde longuement son mari, les lèvres entrouvertes. Elle va pour parler, mais se ravise en un spasme violent lui servant à faire semblant de vomir, ce qui ne fait pas rire du tout Sex Bomb.

Pétale: T'es dans le tort à tellement de niveaux je sais même pas par où commencer!

Sexy:
Commence par les explications que tu me dois?!

La rousse se raidit. Elle regarde Sex Bomb longuement, puis tourne les talons et sort du ring, mais reste sur l'apron.

Sexy:
HEY!

Pétale: JE TE DOIS RIEN! Écoute sweetheart, tu sais à quel point ce genre de situations m'ennuie et j'étais venue ici pour m'amuser avec toi. Là, ça me casse les couilles sévèrement.

Elle saute du ring en tapant le rebord de ses deux paumes.

Pétale: Je suis jamais venue à la FGB c'est à la SOW que tout ça s'est passé, pour ton information.

Sexy: Ça change rien!

Voyant qu'elle s'éloigne il la rappelle en changeant le ton.

Sexy: Reviens ici... S'il-te-plait.

La rousse hésite légèrement avant de remonter dans le ring pour se planter devant lui.

Pétale: Écoute bien. Tu peux pas changer tout ce que je suis. T'as déjà réussi à me faire redevenir humaine, mais ça s'arrêtera là. Et c'était parce que je l'avais bien voulu. Je suis pas ta chose. Cette bague que tu m'as mise au doigt te donne pas le contrôle sur ma personne. T'as l'exclusivité sur mon cul parce que je te l'ai bien laissée, mais SI jamais je devais aller voir ailleurs, y'a rien que tu puisses dire ou faire qui pourrait m'en empêcher. Ma façon de parler de mes adversaire a toujours été la même et elle changera pas. T'as décidé de vouloir bâtir quelque chose avec moi après des années à me détester, faudra t'y faire. Tu peux pas me changer et après espérer que mes sentiments envers toi changeront jamais. Alors tu me prends comme je suis ou on arrête ça là.

Sexy: Comme ça?

Pétale: J'ai jamais été forte des situations de contrôle dans ma vie personnelle. Me teste pas, tu risques d'être déçu, parce que même si y'a strictement rien entre Cube et moi, Luther et moi et que je déteste Julian avec une passion incomparable, j'pourrais aller faire une connerie avec l'ancien gourou de secte juste pour t'emmerder. J'te garanti que celui qui risquerait de regretter le plus c'est pas moi.

La pression semble monter au visage de Sex Bomb, lui dont le teint est tire plus sur le rouge.

Sexy: Alors moi je suis supposé faire le cave et rien dire? Je suis supposé accepter le fait que si l’envie d’aller voir ailleurs te pogne, j’ai rien à dire? Voyons c’est ridicule tout ça!!! Crisse je me suis en couple avec toi parce que je t’aime et je t’ai épousé parce que je voulais que tu sois la seule femme avec qui je coucherais. Donc si je comprend ta logique, j’irais voir ailleurs.......Et tu aurais rien à dire? Ça te ferais pas un pli?

Sex Bomb commence à faire les 100 pas dans le ring.

Sexy: Quand je t’ai épousé, jamais au grand JAMAIS j’ai cru que tu devenue ma « chose », what the fuck!!! C’est quoi cette pensée là? Je t’ai juste demander de m’expliquer ce qui se passait, je t’ai jamais dis de rien dire! Je n’ai jamais eu vouloir avoir une emprise sur toi! Voyons c’est quoi ces conneries?? Tout le monde sait que personne peut avoir une emprise sur la grande et forte Pétale Orientale!! Je crois juste que c’est normal que si je t’aime vraiment, que j’aille demande des explications lorsque je vois des choses qui me dérange non? Tu aimerais mieux que je me Colisse de toi et de tout ce qui peut se passer ici ou ailleurs?

Sex Bomb arrête de marcher d’un coup. Il penche la tête vers le sol et son ton frustré laisse place à un ton plus triste.

Sexy: Je pensais pas qu’une simple question comme ça irait brasser autant de merde entre nous! Je pensais que nous étions plus fort que ça! Intérieurement, je crois que je souhaitais que tu tente de me convaincre que je fabulais, que je disais n’importe quoi! Je ne m’attendais crissement pas à ce genre de réponse.....

La rousse ouvre les bras bien grands.

Pétale: Tu veux la vérité ou des mensonges? Parce que la deuxième option j'en suis pas forte non plus tu sais. Pour moi le sexe ça veut rien dire. Probablement parce qu'on lui a enlevé tout son sens un peu trop tôt dans ma vie en me prenant de force. Je coucherais avec mon pire ennemi juste pour le plaisir que ça pourrait me donner. Alors oui de ce côté là je me comporte exactement comme je sais que tu crois que les choses doivent être, mais pas parce que j'y suis obligée. Tu peux pas marier Pétale orientale et imaginer ne jamais croiser d'anciennes histoires. J'ai eu mon lot comme t'as eu le tien avec les journalistes, intervieweuses, soeurs de ce monde. La différence entre toi et moi c'est que toi, tu préférais les jeunes femmes naïves en admiration devant toi alors que moi c'était des lutteurs envieux de me montrer qu'ils étaient plus forts que moi qui me branchaient. Particulièrement s'ils pouvaient me péter la gueule en bonus.

Elle soupire et s'approche.

Pétale: J'ai pas dit que j'irais baiser avec eux en passant, j'ai dit que SI ça devait arriver tu pourrais rien y faire. Tu préfères quelle place? Un des je sais pas combien à avoir eu mon cul ou le beaucoup plus rare à avoir réussi à faire en sorte que je l'aime?

Elle l'embrasse doucement en souriant.

Pétale: Et je veux pas en ajouter mais on aurait même pas ce débat là si y'était question d'autres femmes. C'est assez double mesure ton truc.

Sex Bomb émet un léger sourire pour la première fois depuis le début de l’échange.

Sexy: Hey Ho! A part toi y’a même pas une fille qui est passé proche d’avoir mon attention. C’est pas parce que je possède un club de danseuse nue, que je me les tape toute les unes après les autres! Il n’y en a même pas une autre qui est capable d’attirer mon regard que toi. Il est là mon problème!! Ça fait longtemps que j’ai compris que ce n’est pas possible de rendre jalouse Pétale Orientale, pendant que moi, à l’inverse, je ne suis pas prêt à en voir un autre qui voudrait t’avoir dans son lit!

Sex Bomb prend sa femme dans ses bras.

Sexy: Qu’est-ce que tu veux, je suis comme ça!

Pétale: Le timing est juste tellement ridicule...

Sex Bomb semble à nouveau perdu, et la rousse sourit. Elle se rapproche des cordes du ring, et s'assois sur celle du milieu, puis elle siffle. Une jeune femme blonde, aux yeux verts entre dans la pièce, et se dirige vers le ring avant d'y monter. Elle passe entre les cordes, le visage pratiquement dans le décolleté de la rousse, qui lui attrape la main avant de descendre des cordes pour s'approcher de son mari avec la nouvelle arrivante.


Pétale: J'avais prévu une surprise pour fêter notre victoire du PPV.

Elle embrasse la blonde à pleine bouche, sous le regard plus que troublé de son homme.

Pétale: Mais j'imagine que t'en veux pas. Donc je vais la garder pour moi toute seule je crois...

Les femmes s'en retournent vers le bord du ring, laissant Sex Bomb seul dedans. Il les regarde s'éloigner, bras dessus-bras dessous, alors que la rousse ricane doucement, jetant un coup d'oeil par dessus son épaule. Elle lui fait un clin d'oeil et il détale dans leur direction, pour embrasser sa femme. La caméra quitte, laissant le trio à ses affaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fatale I.T.
Lutteur
avatar

Nombre de messages : 173
Age : 28
Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: Re: Légende un jour, Légende toujours!   Mar 20 Nov - 20:57

♫ I Wanna fuck the world
I'm gonna make it hurt
I'll stand here all alone
I'm gonna watch it burn ♫


La voix de Pétale s'éteint, et l'image s'ouvre pour nous montrer son visage souriant, éclairé par intermittence par une lumière rouge, puis une flamme orangée qui danse au loin. Les bruits ambians montrent une agitation incroyable, des bruits de sirènes, et des hommes qui se crient à tue tête des ordres. La jeune femme ferme les yeux, inspire longuement, calme, puis rouvre les yeux pour fixer la caméra.

Pétale: Julian, Julian... Julian. Qu'as-tu bien pu penser, exactement? Là est un mystère, mais il m'importe peu. Toi, mon coeur, tu as commis une erreur irréparable. Je savais en m'absentant que tu te permettrais une bassesse, ma petite merde adorée, mais y'a un truc que t'oublies ici. Cette histoire est strictement entre toi et moi. Mais j'ai une question pour toi, Julian. Sais-tu, ce qui arrive, quand on s'en prend lâchement à mes amis comme tu l'as fait?

Elle sort un calepin, et y écrit quelque chose, qui ne prend que quelques secondes.

Pétale: Tu inscrit ton nom à la liste des éléments nuisibles à éliminer. Tu as signé la fin de ton rêgne de champion par équipe. Fais tes adieux a la ceinture, à ton partenaire, et assure-toi de bien préparer tes bagages, ma couille, parce que toi et moi on se tape un beau voyage ensemble très bientôt. Un voyage, juste toi et moi, Julian. Un genre de lune de miel en enfer, et là-bas ma petite coquerelle, tu pourras pas te sauver de mon emprise. Là-bas, Julian, y'a personne qui se déplace comme un poisson dans l'eau comme moi. Là où je t'amène ma petite pute adorée, tu verras que ta tentative de me cramer y'a quelques années, c'était comme un baiser sur le front. Prépare ton cul à souffrir parce que j'ai l'intention d'y enfoncer ma botte bien profond, jusqu'à ce que ça te chatouille les amygdales. Y'a une erreur que t'as faite y'a longtemps mon petit lapin. C'est qu'on ne met pas Pétale Orientale en colère. On la garde de son côté aussi longtemps que possible. Parce que sinon...

Elle s'arrête pour sourire, et souffle une bulle de chewing gum, puis la crève en souriant.

Pétale: Flash news ma pucelle; tu m'as sur le dos jusqu'à plus pouvoir supporter. Tu crois être crazy? Alors ma petite pute adorée permet moi de te contredire, mais après avoir ressenti toute la douleur que je me prépare à te faire subir, crois-moi qu'un petit arrêt à l'asile sera pas de trop. Je vais te démonter la gueule, te détruire le corps, te briser le coeur et t'exploser l'âme a grands coups dans ta sale gueule.

Elle sourit à nouveau, et fouille dans la poche arrière de son jean pour en sortir une vieille photo où le kid et elle figurent. Une photo qui date d'une vieille époque. La rousse la regarde à peine.

Pétale: Tu aurais mieux fait de réfléchir, et de garder ça intact entre nous, Julian. Vraiment, ça aurait été beaucoup plus simple que ça te reviennes pas dans la poire au seul moment où tu fais un retour qui paie. Au seul moment où tu es utile à une fédération. Ça me peine de penser que je devrai tout t'enlever, Julian. Vraiment. Je suis désolée que le monde doive faire ses adieux au Crazy Kid. Mais le monde peut se consoler, je le ferai avec le plus grand respect du monde. Enfin... Respect dans MON monde. Mais quand même! Ne te cache pas derrière ton petit Bill Random, et ne m'ignore pas ma petite merde... Ce serait rien pour améliorer ta cause. D'ailleurs j'ai bien averti Bomb et Method qu'on ne te touche pas. T'es à moi seule et personne ne va m'empêcher de te déchirer la face devant tout le monde et de t'humilier dans le ring. Toi, Julian, t'as le cul maudit depuis des années sans même te rendre compte, mais c'est en train de te rattraper. Je te veux, Julian. Détruit, humilié, mort. Rien à foutre du temps que ça me prendra. Tes heures sont comptées. Utilise-les de manière utile.

Elle sourit, puis saisit son téléphone dans sa poche, puis elle compose un numéro.

Pétale: C'est bon, c'est réglé.

Puis elle raccroche, et la caméra dézoom pour montrer que jusque là, la rousse était assise sur le toit d'un camion de pompier stationné devant un incendie. Elle descend lentement, sans se faire remarquer, puis ouvre la portière côté conducteur, pour s'engouffrer dans le véhicule. Le moteur tournant déjà, il ne lui faut que quelques secondes pour quitter les lieux avec le camion, riant à gorge déployée derrière le volant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fatale I.T.
Lutteur
avatar

Nombre de messages : 173
Age : 28
Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: Re: Légende un jour, Légende toujours!   Sam 1 Déc - 19:08

La caméra nous amène dans une pièce sombre où un éclairage tamisé se trouve au dessus d'une simple table, à laquelle on se retrouve, assis face à nul autre que Pétale Orientale. La jeune femme est toute en beauté, et adresse à la caméra un sourire doux et innocent.

Pétale: Je suis contente que tu sois enfin parmi nous. Nous voilà enfin à nouveau face à face, Julian. Mais je dois m'avouer un tantinet de rien du tout déçue. Je croyais que tu savais quel genre de personne j'étais, Julian. Je croyais que tu savais que j'arrivais toujours plus prête qu'il ne le faut, lorsque je fais quelque chose. Je suis comme ça, je suis une pure perfectionniste. Et voilà que tu me sors des grands discours comme "la fgb c'est pas de la lutte, c'est de la baston" et blablabla...

Elle s'arrête pour prendre une gorgée du verre de vin posé devant elle. Elle prend quelques secondes pour regarder la flamme de la chandelle qui danse entre la caméra et elle, puis elle poursuit.

Pétale: Lutte, baston, rien à foutre, Julian. Parce que dans ce ring, ou dans un autre, quand tu te retrouve face à moi tu plonges dans la folie. Peu importe que tu joue de la trompette ou que tu sois un soldat d'élite en mission importante, tu es, et reste tout au long de ma présence, un invité de marque dans mon monde. Alors baston ou pas baston, le truc est que je suis prête à n'importe quel coup de pute que tu pourrais imaginer me faire. Ma vie est une perpétuelle baston, ma carrière en est une de lutte mais ce qui coule dans mes veines, Julian c'est le sang d'une machine à tuer.

Elle sourit à nouveau, d'un sourire plus tordu cette fois.


Pétale: Alors tu as beau promettre à Billy Hasard que tu ne te laissera pas prendre à laisser le titre tag team vous filer entre les doigts, la vérité, tu la connais comme moi, c'est que tu ne contrôle rien de ça. C'est moi, et moi seule qui en tient le contrôle, par la simple et bonne raison que je ferai tout pour te faire perdre la tête et plonger avec moi dans mon monde. Dans mon enfer bien à moi. Oh tu verras, c'est très cozy. À un point où tu voudras probablement y rester pour l'éternité, St Julien. Mais lorsque tu réaliseras que tu y es, il sera déjà trop tard, tu auras perdu les titres par équipe et je serai déjà en train de célébrer ma victoire.

Elle marque une pause pour prendre une nouvelle gorgée, puis sourit à son interlocuteur invisible.

Pétale: Tu devras donc trouver des belles excuses pour Bill Hasard, parce que tu ne ressortiras pas de ce ring en tant que champion. Tu ressortiras en tant que tas de chair incapable de marcher, et je ressortirai debout sur mes magnifiques jambes, titre à la main, et sourire aux lèvres.

Elle pose ses coudes sur la table et joint ses doigts pour poser son menton dessus, puis elle sourit à nouveau.


Pétale: Je ne suis pas qu'une lutteuse, Julian, je suis une combattante, variant les styles variant les coups variant les victoires. Tu vois, je suis un être plus que polyvalent, j'excelle dans tout. C'est du hardcore que tu veux, ça tombe bien! Tu veux du technique, je suis là! Tu veux du high flying, j'ai foutrement pas peur de m'envoler. Tu veux de la baston? JE SUIS TON HOMME!

Elle s'arrête, réfléchissant un moment.

Pétale: Pourquoi tu crois que ma carrière se porte à merveille partout où je met les pieds? Oh! Et je dois dire que je ne crois pas du tout ce que tu dis quand tu affirmes ne pas savoir pourquoi je t'en veux autant. TU SAIS TRÈS BIEN pourquoi je t'en veux autant! Ne joue pas les idiots, dans ce cas-ci personne n'y croit. Pour une rare fois, d'ailleurs...

Elle tire légèrement la langue et sourit à nouveau.

Pétale: Je trouve ça bien que tu te prépares pour notre date. Mais prépares-toi surtout à perdre la tête comme jamais avant. Je vais te faire voir des étoiles ma petite merde, et te faire resentir des choses que personne d'autre avant moi ne va t'avoir fait ressentir. Prépares ta tête autant que ton corps parce que t'auras besoin de tout donner pour moi Julian. Hors de question que je sortes de ce combat sans être rassasiée jusqu'à la prochaine fois. Alors donne tout, absolument chaque petite once que tu peux me donner, pour que je ressortes de ce ring avec le sourire aux lèvres.

Elle s'arrête, cette fois pour souffler sur la petite flamme qui danse, puis la caméra s'éteint.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fatale I.T.
Lutteur
avatar

Nombre de messages : 173
Age : 28
Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: Re: Légende un jour, Légende toujours!   Mar 4 Déc - 16:20

Le soleil se lève sur montréal, et on se retrouve dans la résidence Danger, plus précisément à la cuisine, où Pétale se trouve, vêtue du t-shirt de son mari et de ses sous-vêtements. Ses cheveux sont légèrement en bataille, et il semble que la tasse de chocolat chaud qu'elle est en train de boire est ce qui la tire lentement du sommeil. La rousse regarde la neige tomber par la fenêtre, et sent derrière elle une présence se rapprocher. Il s'agit de Sex Bomb, encore chaud de sommeil, qui se colle sur elle pour l'embrasser dans le cou en lui donnant une petite tape sur la fesse. La rousse sourit. Sur le comptoir de la cuisine derrière elle se trouvent les ceintures de champions par équipe. Sex Bomb se sert une tasse de café fraichement préparé par sa femme et s'en rapproche en souriant.

Sexy: Je sais pas pour toi mais je pensais que ce serait quand même un peu plus dur que ça... J'veux dire, les gars se disent des légendes, je m'attendais à un défi. À la place on a droit au suicide de Bill et à l'abdiquation de Julianinho. C'est ça le crazy kid dont tu me parlais?

Pétale: Non.

Sexy: En tout cas, si c'est ça des légendes pour la FGB on doit être des Dieux vivants.

Pétale sourit.

Sexy: Y'a quelque chose qui va pas?

Pétale se retourne pour le regarder.

Pétale: Il me semblait qu'on avait dit que Julian était à moi.

Sexy: J'aurais donc du te laisser faire tout le travail? Rester dans le coin et attendre que ma femme ramène la victoire?

Pétale: Précisément.

Sexy: C'est ridicule. D'autant plus que je mourrais d'envie de lui fermer la gueule à ce petit con. J'lui en ferai des pots de fleurs moi. Il n'a pas compris que si je te laissais parler c'est que tu le fais assez bien pour deux. Si j'en avais eu quelque chose à faire de lui je lui aurais fait savoir, mais la vérité c'est que seul son titre m'intéressait.

La rousse semble réfléchir. Il la regarde attentivement avec un air interrogateur et elle finit par sourire.

Pétale: Si on a battu aussi facilement la plus grande équipe de tous les temps, est-ce que ça fait de nous la plus grande plus grande équipe de tous les temps?

Sexy: Bonne question.

Pétale prend une longue gorgée, et sourit à nouveau.

Pétale: La bonne nouvelle c'est que Method ne nous a pas tourné le dos. On devrait voir ce qu'on peut faire pour lui à présent... Lui donner un bout de couverture...

Sexy: Freebird rule?

Pétale: Ou lui dégoter un autre titre. T'imagines si on trouve le moyen d'en prendre un autre? Après tout on est des conquérants, non?

Sexy:
C'est une idée. Faudrait voir ce qui est possible.

La rousse finit sa tasse et la pose près de l'évier, avant de saisir l'une des deux ceintures; celle au nom de Julianinho.


Pétale: On a une très longue journée en vue. Faut faire changer ces plaques, entre autre... Et j'ai presque envie d'aller visiter ce pauvre Bill. Lui apporter de bons petits biscuits faits maison et un bouquet de fleurs, avec une jolie carte.

Sexy:
Sérieux?

Pétale: Eh bah pourquoi pas! Faut le remercier de nous avoir rendu ça encore plus facile que ce ne l'était déjà.

Sexy:T'es vraiment un ange toi.

Pétale: Je sais. Allez, dépêchons-nous!

La caméra s'éteint là-dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fatale I.T.
Lutteur
avatar

Nombre de messages : 173
Age : 28
Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: Re: Légende un jour, Légende toujours!   Mer 12 Déc - 17:20

On se retrouve dans un salon de tatouage. Étendue sur le côté gauche, le bras droit relevé par dessus la tête se trouve Pétale. De sa main gauche, elle tient un drap contre sa poitrine pour la cacher, alors que le tatoueur s'affaire à mettre les dernières touches sur un petit nouveau dans la collection de la rousse; Une femme blonde, aux jambes interminables, qui fait vraiment beaucoup penser à Miss Sarah. Si le tout n'était pas assez clair, le ruban de Miss qui cache sa nudité fait le reste du travail. Pétale sourit malgré la douleur, prenant le joint non-allumé qu'elle trouve sur l'oreille du tatoueur. Elle saisit un briquet, avant de l'allumer et d'en tirer une bonne bouffée, faisant voler la fumée vers le plafond. Derrière elle se trouve Sex Bomb, qui regarde sa femme, les bras croisés.

Sexy: Tu sais qu'elle va vouloir te tuer?

Pétale: C'est un hommage, elle devrait être contente!

Sexy: Le geste est acceptable, la nudité risque de lui rester en travers de la gorge.

La rousse fait voler un deuxième nuage et rit.

Pétale: Too bad, elle pourra essayer de le faire partir.

Sexy: Je doute même pas que c’est ce que tu vas lui dire!!! Et j’imagine déjà sa réponse!!

Sex Bomb approche de sa femme et lui prend le joint des mains!

Sexy:
Tu sais que ce n’est pas l’idée la plus brillante que tu as de t’allumer un joint pendant que tu te fais tatouer?? La drogue éclaircie ton sang et fais en sorte qu’il coulera plus! Ta plaie va être un peu plus dur à soigner!

Pétale: Ça ne sera pas la première plaie qui ne guérit pas comme il faut sur mon corps....

Sexy: Je sais bien......mais quand même!!!

Sex Bomb prend 2-3 touches du joint.

Pétale: Hey monsieur le donneur d’avis.......C’est pas toi qui passe après moi sur la table à dessin?

Sexy: Ouais hahaha!!! Si tu es pour souffrir, je vais souffrir avec toi héhé!!!

Pétale: J'ai eu peur, j'croyais que t'étais redevenu rabat-joie.

La rousse se relève et regarde le résultat dans le miroir. Elle semble plus que satisfaite! Il faut dire que la qualité du dessin est telle qu'on dirait presque qu'il s'agit d'une photo. La rousse s'approche du tatoueur et l'embrasse directement sur les lèvres avant de reprendre le joint et de prendre la place de son mari sur le tabouret.

Pétale: Faut dire qu'on se fait chier comme pas possible ces temps-ci. Entre Julian qui perd son partenaire et Julian qui arrive pas à en trouver un autre... J'ai failli lui offrir mon aide!

Sex Bomb éclate de rire.


Sexy:
Ce serait pas la première fois que je te bat dans un ring.

Pétale répond en lui soufflant sa fumée directement au visage, ce qui fait tousser le champion.

Pétale: N'empêche que le pauvre Julian est victime de sa minable réputation il faut croire. Tiens ça te dit pas à toi de faire équipe avec lui?

Elle regarde le tatoueur qui relève les yeux et grimace légèrement.

Pétale: C'est bien ce que je pensais. Bref, j'me fais chier et quand j'me fais chier c'est rarement bon présage. Je pensais trouver du défi, à la FGB, pas des vacances payées..!

Sexy: Tu as raison, on se fait chier plus qu’autre chose depuis qu’on est arrivé ici!! Que ce soit avec les frères cinglés, passant par Julian qui nous promettait une opposition jamais vu ou encore MC qui colle partout.....On se fait chier!!

Le tatoueur vient de finir de stériliser la chaise et de changer les aiguilles et Sex Bomb se place à son tour pour se faire tatouer.

Sexy:
On a tellement été habitué à plus! Tellement habitué à de plus gros challenge, que c’est un peu décevant! Pour vrai, depuis le début on disait qu’on allait être les nouveaux champions par équipe et tout le monde nous trouvait arrogant. Tout le monde trouvait qu’on parlait au dessus de nos têtes! Eh bien il a fallu seulement un combat pour montrer que ce n’était pas des paroles en l’air! On a même pas eu à bûcher comme des fous pour arriver à notre but! Quel challenge il nous reste? Parce qu’on s’entend, qu’à moins d’une crosse de qui que ce soit, on sera champion pour un méchant bout!! Comme à la SOW, on perdra jamais nos titres!!

Pétale: On se fait recevoir en se faisant dire que soit disant ce qu'on a accompli ailleurs ne compte pas ici. Qu'on n'est pas des légendes, que c'est pas le même sport. Pourtant y'a pas un chat capable de venir nous fermer nos grandes gueules, qu'on clame être les plus forts ou non! Julian me déçoit, c'est comme quand tu vois quelqu'un avec qui tu t'imagines avoir la baise du siècle et qu'au final tu sens juste rien. Putain, quoi! J'ai pas parcouru toute cette route pour me retrouver à me tripoter moi-même pour me satisfaire! J'la veux cette volée qu'on m'a promise! J'ai envie de sentir la douleur, les larmes qui me montent aux yeux. J'veux que mon souffle soit court et impossible à reprendre! J'veux sentir mon corps entier se meurtrir. Et là, j'ai des petites tapes sur les doigts bordel...

Sexy: Je le veux autant que toi ce combat babe! Moi aussi je suis revenu pour sentir cette rage, sentir que mes émotions sont à leur pick! Je veux ce rush d’adrénaline qui est devenu une drogue au cours des années! Je veux même que ça devienne personnel!! C’est dans ses moments là que je suis à mon meilleur! Que tu es à ton meilleur! Que NOUS sommes à notre meilleur! Si quelqu’un est capable d’aller chercher ce petit quelque chose en nous.......Eh bien ils réaliseront que jusqu’à présent ils n’ont vu que la partie soft de la plus grande équipe n’ayant jamais existé!!! Sauf qu’au contraire, si personne ne réussi à accomplir cette tâche.......La lassitude s’emparera de nous et qui sait qu’est-ce qui peut se passer par la suite.

Au même moment, le visage de Sex Bomb se raidit quand le tatoueur lui plante les aiguilles dans son avant bras.

Pétale: J'ai l'impression qu'on devra passer à l'offensive et trouver nous-même les personnes capables de nous donner ce dont on a besoin. Tester nous-même les limites des lutteurs de la FGB. Défendre nos titres dans l'offensive et provoquer le destin. Si Julian ne me satisfait pas avec le partenaire qu'il trouvera peut-être, on n'a pas d'autres choix que de passer au prochain appel et de trouver de quoi s'amuser par nous-même. Trouver le trouble c'est un peu ma spécialité, on devrait s'en sortir. J'ai vraiment espoir. Je veux bien croire que nos bottes sont difficiles à chausser mais elles ne doivent pas être impossibles, right? Je vais trouver une solution.

Elle semble pensive et regarde son mari se faire tatouer, avant que la caméra ne finisse par sortir de la pièce et les laisser à leurs occupations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Légende un jour, Légende toujours!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Légende un jour, Légende toujours!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Côte-Rôtie : Ampuis pour un jour, Ampuis pour toujours
» [Fan-fiction] Il était une légende ... Sélène. Final Chapitre.
» [Fan-Fiction] La légende de Denta-nui livre 1: Huit Makuta.
» Boulet un jour, boulet toujours ? :O
» [Blog] Les lieux du film "BIONICLE La légende renaît spécial JM134"

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
L'élite :: En coulisse-
Répondre au sujetSauter vers: