L'élite

L'élite

au firmament
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez
 

 HONOR & GLORY XI

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 10923
Age : 40
Localisation : dans votre ordinateur
Date d'inscription : 28/08/2007

HONOR & GLORY XI Empty
MessageSujet: HONOR & GLORY XI   HONOR & GLORY XI Icon_minitimeMar 24 Juil - 3:25

FGB PRESENTS







HONOR & GLORY XI





Bienvenue à tous à l'Arena Macabra pour la onzième édition de HONOR & GLORY, le plus grand des shows de la lutte. Je suis William Shadok et à mes côtés, voici Harry Wayland. ( Bonjour à tous pour le rendez-vous majeur de la FGB ). Nous allons vivre un grand moment cette année encore, avec, en point d'orgue pour notre main-event le Only One Survives pour le titre suprême, titre détenu pour la seconde fois de sa carrière p ar Mark Gaillard. L'ancien champion, Le Coucou, tentera d'y participer mais pour cela il devra, comme les autres, gagner son match. ( Et contre qui il va se battre ? ) Sharpy, son fan numéro un devenu son pire cauchemar. ( Sharpy a toujours été plus un stalker qu'un fan à mes yeux ). Trève de bavardage, c'est parti pour l'action.






Et l'on débute avec notre premier combat, celui qui va opposer pour le tournoi Century le marine Kable à la légende de la SPW, K.K. Damned. C'est ce dernier qui fait justement son entrée tandis que Kable est déjà dans le ring, sous les notes de Blackjack Guillotine de Savatage.


K.K. Damned salue les fans, leur claquant dans les mains, tout en courant vers le ring, tout sourire. Kable fait des étirements. Cela nous permet de voir Piotr, qui sera l'arbitre du match. K.K. Damned roule sous les cordes, se relève et grimpe sur un des poteaux du coin de ring dans la foulée. Les bras écartés, il reçoit l'amour des fans. ( Et bientôt, on va avoir le droit ç une invasion de bisounours ). Vous avez un problème avec l'amour Harry ? ( Non, j'ai un problème avec votre façon de commenter et de raconter des conneries ). Mais voyons Harry, je ne suis qu'un pâle artiste en comparaison de votre oeuvre. ( Mais fermez là un peu ).


Kable et K.K. Damned se font face. L'arbitre demande à ce que l'on fasse sonner la cloche, lançant ainsi le premier match de HONOR & GLORY XI.



TOURNOI CENTURY
KABLE THE MARINE VS K.K. DAMNED



Kable et K.K. Damned se tournent autour, guettant l'ouverture... C'est le contact et Damned pousse au sol son adversaire. The Marine se relève et revient au contact, sans sourciller. Damned le projète dans les cordes... Droite esquivée par Kable qui continue sa course dans les cables... Damned part dans l'autre sens... Enzugiri sur Kable qui se retrouve au sol. C'est le tomber. Dégagement fissa du Marine.


Les deux hommes se relèvent. K.K. Damned va pour coller une droite à son adversaire mais ce dernier contre et effectue une tortion de bras sur la légende. Il lui bloque le bras dans le dos mais Damned attrape, de son bras libre, le cable supérieur en face de lui et Piotr demande aux lutteurs de se séparer. Kable lâche le bras sans se faire prier.


Nouveau contact entre les lutteurs. The Marine parvient à surprendre son opposant en effectuant une prise de tête. K.K. Damned tente de le repousser, les mains s'appuyant sur le dos et le bras de Kable mais ce dernier l'expédit tête la première dans le coin et K.K. Damned s'assome entre deux turnbuckles, directement sur le poteau. Il s'écroule tandis que Kable le tire vers le centre du ring et effectue le tomber. UN... DEUX... Dégagement à presque trois.


The Marine relève K.K. Damned par le crâne. ( Il est en pleine forme Kable. Je ne m'attendais pas à cela ). On effectue un enfourchement.... Brise dos sur le genou du Marine. Nouveau tomber. UN... DE... Dégagement. On le relève à nouveau... Coup de genou dans la foulé de Damned dans l'estomac de Kable... DDT sur ce dernier. Les deux hommes sont à terre.


K.K. Damned commence à se redresser et tente de faire le tomber sur Kable mais ce dernier se dégage avant le début du compte. Les deux hommes cherchent à se relever chacun avant l'autre. ( Ils sont surtout tout les deux synchros et les voilà debout au même moment ). Droite de Kable. Gauche de Damned. Droite de Kable. Gauche de Damned. Et encore une droite de Kable. Damned la lui rend. Il lui en colle une seconde. Puis une troisième. On projète le Marine dans les cordes... Surpassemet réussi. On tente le tomber. UN... Kable se dégage.


On relève par le bras le Marine. On le place pour une souplesse arrière. Réussi. Damned se dirige vers le coin tandis que Kable est au sol, dans les choux. Il grimpe en haut du poteau... Descente du coude qui percute Kable sur le torse. On fait le tomber. UN... DEUX... Dégagement à nouveau du Marine.


K.K. Damned pratique une prise de tête, mettant tout son poids sur son adversaire pour l'empêcher de se relever. L'arbitre vérifie qu'il n'y ait pas d'étranglement. Kable tente de se dégager mais n'a pas l'idée de tenter de se relever. Il essaye d'enlever le bras de Damned qui lui serre sous le menton... Il se plaint de ne pas pouvoir respirer et l'arbitre demande à K.K. Damned de lâcher prise, jugeant que la prise n'est pas conforme. Damned s'éxécute mais, se relevant, il demande des explications à l'arbitre, arguant qu'il ne l'étranglait pas et que le Marine n'est qu'un menteur. L'officiel ne veut rien savoir et Kable en profite pour donner un coup dans le tibia de Damned. Malgré la surprise de ce dernier, il réagit néanmoins avec une descente du genou sur l'épaule du Marine et effectue un nouveau tomber. UN... DE... Dégagement de Kable.


Les deux hommes se relèvent mais Damned garde la main mise sur le match. Il projète Kable dans les cordes...  Kable tente de r"agir et bondit sur Damned... qui le réceptionne. Spinebuster sur le Marine.


K.K. Damned fait signe à la foule, tandis que le Marine tente lentement de se redresser, qu'il va en finir. Il se redresse vers Kable mais celui ci l'attrape et le surprend avec un petit paquet. UN... DEUX... Dégagement de K.K. Damned. Les deux hommes se relèvent. Coup de pied dans le bas ventre du Marine... On le projète à nouveau dans les cordes... Spinebuster... Mais on le relève en maintenant la prise... ( C'est partie donc pour le Triple Spinebuster )... Second spinebuster... et troisième ! ( Je ne me fais plus aucune illusion pour Kable là ). Il doit avoir le dos totalement détruit.


Le Marine est out, au sol et K.K. Damned fait le tomber. UN... DEUX... TR.. Dégagement in-extremis de Kable. ( Ah bah ça alors... Il a encore du jus dîtes ). K.K. Damned semble surpris mais cela l'amuse. ( Il devrait par contre rester concentré ). Le lutteur relève Kable et se mange un coup de coude dans l'estomac. Kable, ni une ni deux prend un élan. Clothesline qui envoit valser au sol Damned qui se relève pour se manger une seconde clothesline. Il se remet debout à nouveau et se retrouve projeter à son tour dans les cables... Kable se penche... DDT par Damned, enchaine avec le Damnator... Et cela ne dure pas longtemps. Kable abandonne déjà.


Spoiler:
 







Allons retrouver maintenant JiJi en coulisses avec le champion suprême, Mark Gaillard.



JiJi: Mark, vous...


Mark Gaillard: Mark Gaillard.


JiJi: Heu oui, Mark Gaillard, vous avez reçu l'aide de Sarah Filmore au dernier Gigablast...


Mark Gaillard: Je te demandes pardon JiJi ? De l'aide ? D'où j'ai reçu de l'aide ? Ne racontes pas n'importe quoi. Voilà ce qui s'est passé. J'allais vaincre, une fois de plus, est-ce utile de le préciser, Mr; Mayhem quand soudain Sarah Filmore a eu l'idée, très bonne au demeurant, de rejeter toutes les conneries que la FGB peut véhiculer en me rejoignant, moi, le champion suprême Mark Gaillard, leader incontesté de la Team Gaillard. Voilà. C'est simple. Y'a pas d'histoire d'aide ou d'autres trucs que seul un cerveau malade comme le tien, JiJi, pourrait imaginer.


JiJI: Attendez, j'ai vu le match et ce n'est pas vraiment ainsi que les choses se sont passés.


Mark Gaillard: Moi, je ne l'ai pas vu, je l'ai vécu. Tu penses mieux savoir que moi ce qui s'est passé, c'est ça ? En qualité de quoi ? Tu es bien comme ses fans derrière leur poste à croire qu'ils peuvent faire mieux que ceux qui se tuent à la tâche comme moi, pour leur proposer le meilleur. Ils ne le méritent même pas. Cela aussi, la FGB a du mal à s'en rendre compte.


JiJi: Cela vous fait quoi d'être le champion suprême d'une fédération pareille ? Pas grand chose j'imagine...


Mark Gaillard: Oh, on fait dans le sarcasme JiJI ?! La FGB a de la chance de m'avoir comme champion suprême mais pas seulement. Tu te rappelles de qui je suis ? Je suis l'Histoire de cette fédération. Qui a eu le plus de titres Bloody ici ? Qui est le lutteur Century ? Qui a prouvé être plus intelligent, plus malin, plus machiavélique que Kronos ?


JiJi: Vous ne répondez pas à la question.


Mark Gaillard: Mais parce que tout le monde s'en fout de ta question. La seule chose que les fans doivent savoir et seulement si ils sont trop cons pour l'avoir compris bien plus tôt, c'est que je vais botter le cul à tout les participants du Only One Survives et repartir d'ici comme je suis venu: en temps que champion suprême.


JiJi: Le cul de tous les participants ? C'est à dire Sarah Filmore ? Crimson ?


Mark Gaillard ( jetant un oeil mauvais à JiJi ): Cela suffit maintenant.


Le champion s'éloigne.


JiJi: Attendez, j'aurais voulu en savoir plus sur les motivations de Sarah Filmore... Bon... tant pis. William, Harry, c''eest à vous.






Merci JiJi et retour à l'action avec en jeu le titre Bloody. Et c'est le challenger qui fait le premier son entrée, une fois n'est pas coutume. ( Du coup, si c'est une habitude, est-ce bien malin de le signaler ? ) ... ( Oh hey, ce n'est pas la peine de soupire hein. Mauvais caractère ). Si vous voulez... Donc, voici Flying Booya, tandis que le second challenger, Simon Quinn, est déjà dans le ring. ( On a râté son entrée, zut alors ). Une fois n'est pas coutume.


Flying Booya semble chaud bouillant tandis qu'il passe les cordes. L'arbitre du match est Ilya Raspoutine, un habitué des combats Bloody. ( Plus je vous entend parler et plus vous me donnez l'impression de faire du remplissage ). Vous pouvez causer vous...


Et voilà le champion Bloody qui fait son entrée sous les huées des fans de l'Arena Macabra. Mais c'est vrai que je fais du remplissage dites. ( Si je vous le dis ). Vileny, le titre autour de la taille, avance vers le ring, l'air toujours aussi aimable. ( On dirait que ce combat le saoûle ).


Vileny détache sa ceinture d'autour de sa taille alors qu'il arrive devant le ring; Il dévisage un court instant ses deux adversaires puis grimpe sur le rebord, le titre pendant dans une main... et il passe les cordes.


Les challengers me semblent très concentrés tandis que Vielny tient sa ceinture des deux mains, le regardant... quand soudain il se tourne vers Flying Booya et la fracasse sur le crâne de ce dernier... Il titube.. et se mange un second coup qui le fait passer à travers les cordes tandis que Vileny lâche le titre au sol et que l'arbitre demande à se qu'on fasse retentir le gong. C'est partie.



TITRE BLOODY
TRIPLE THREAT
SIMON QUINN VS FLYING BOOYA VS VILENY




Simon Quinn se précipite sur Vileny... qui le reçoit via un chokeslam à en faire trembler le ring. Non, attendez, pas déjà ?! C'est le tomber. UN... DEUX... TROIS. ( Inouî ).


Spoiler:
 



Le prochain show spécial de la FGB se nommera LOCK ON. Il aura lieu en aôut pour fêter les douze ans de la FGB. ( Oui mais est-ce qu'il y aura une nouvelle saison ? ) Apprenez à vivre au jour le jour Harry.


Dernière édition par Admin le Mar 24 Juil - 6:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lafgb.forumactif.com
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 10923
Age : 40
Localisation : dans votre ordinateur
Date d'inscription : 28/08/2007

HONOR & GLORY XI Empty
MessageSujet: Re: HONOR & GLORY XI   HONOR & GLORY XI Icon_minitimeMar 24 Juil - 3:34

Nous sommes en train d'assister à l'arrivée dans le ring de Ryan Wilson. Trahi par Tony St. Michel, signifiant la fin du Duo de Choc, simplement parce qu'il le juge responsable de tout ses malheurs, le lutteur masqué le plus déjanté de la FGB, avance vers le ring en frappant dans les mains des fans.


Ryan Wilson s'arrète un court instant, discutant avec un fan... avant de foncer dans le ring, glisser sous les cordes et saluer à nouveau le public. C'est alors que Tony St. Michel aka Brujah fait son entrée, ne laissant aucune seconde de festivitées entre Wilson et les fans. Ryan le regarde arrivé, plus calme à l'accoutumée. ( On dirait un autre gars tout d'un coup ). La jalousie de St.Michel aura donc eu raison de cette équipe qui avait pourtant tout pour elle. Brujah avance vers le ring les yeux rivés vers son opposant. J'en profite pour présenter l'arbitre de ce match. Il s'agit de Kenneth Slip qui effectue son grand retour. ( On oublie pas mon gars que tu étais avec Théo d'Or il y a encore quelques temps, à tricher pour lui donner la victoire ).


Tony St. Michel est dans le ring et Wilson presse Slip à faire sonner la cloche, excité de régler enfin ses comptes. Le temps où il se faisait matraquer gratuitement est désormais révolu. La cloche retentit.



RYAN WILSON VS BRUJAH TONY ST MICHEL



Les deux anciens partenaires du Duo de Choc se dévisagent un court instant avant de sombrer l'un sur l'autre. C'est le contact. Brujah repousse durement Wilson dans les cordes mais il se sert de ces dernières pour se donner un élan et frappe du pied le tibia de St. Michel, pour le plus grand plaisir de la foule. Elan de Wilson... Nouveau coup de pied dans la jambe de Brujah. On tente la prise de tête... St. Michel repousse Wilson dans les cordes. Il revient à l'assaut malgré tout. Coup de bélier de St. Michel qui met Wilson à terre.


Brujah, lentement, relève son adversaire en lui maintenant le masque d'une main. Ryan Wilson donne au passage un rapide coup de poing... dans les parties. L'arbitre n'a rien vu évidement. ( Mais c'est suffisant pour que St Michel le lâche ). En effet. Ryan Wilson décoche une droite à l'européenne faisant reculer Brujah et prend un élan... Coup de bélier dans les jambes de St. Michel qui s'effondre. Wilson reprend un élan... saute sur les cordes. Springboard Moonsault... St. Michel le réceptionne en rapprochant ses genoux de son ventre et Wilson roule sur le côté en se tenant le ventre.


Tony St. Michel se relève et dévisage son ancien camarade, à ses pieds. Coup de tatane dans l'estomac de Wilson avant qu'on le relève. Brujah effectue la prise de l'ours pour briser le dos de Wilson. Ce dernier parvient à garder un bras de libre et en profite pour enfonser ses doigts dans un des yeux de St; Michel qui pousse un cri rauque tout en lâchant sa proie. Il se tient le visage tandis que Wilson se tient le dos.


St. Michel fonce sur Wilson, un oeil fermé... Wilson se baisse et le fait passer par dessus les cordes. St. Michel s'écrase sur le béton près du ring permettant à Wilson d'avoir un petit répit. ( Il n'en profite même pas ). En effet, il prend un élan jusqu'à l'autre bout du ring... et s'envole par dessus les cordes... pour percuter St. Michel qui se relevait déjà... Les deux hommes sont à terre, et ils semblent tout les deux avoir très mal.


Ryan Wilson se traine vers la barrière de sécurité pour s'aider à se relever tandis que Tony St. Michel s'aggripe au ring pour faire de même. Qui va être le plus rapide maintenant ? Brujah tourne la tête vers Wilson pour voir où il en est... ( et surtout où il se trouve )... et avant d'être complètement relevé, St.Michel se projète sur Wilson et lui fauche les jambes. Ryan s'écroule et St.Michel se place sur lui, se mettant à l'étrangler. L'arbitre s'est mis à les comptés et est déjà au compte de cinq...


St. Michel se relève alors que l'arbitre vient d'arriver au compte de sept... Il jète un oeil à son adresse... HUIT... et glisse sous les cordes... pour requitter le ring aussitôt, obligéant l'officiel à reprendre le compte à un. Il oblige égalelement Wilson à se relever... DEUX... Mais voilà que Ryan lui balance son genou dans les roustons... Tony St. Michel recule, les mains posés sur les bijoux de famille... TROIS... Ryan Wilson roule sous les cordes et en position allongée, tire la tête de son adversaire en arrière. ( C'est sa manière toute personnelle de le faire rentrer dans le ring à son tour ? ) C'est possible... Il lâche prise et St. Michel tombe en avant, sur un genou. L'arbitre a arrêté le compte, sidéré de ce qu'il voyait. Ryan Wilson se relève et prend un élan... mais soudain, St. Michel saute sur le rebord et balance une droite à Wilson qui s'apprêtait à bondir hors du ring. Wilson s'écroule, sonné tandis que Brujah retourne dans le ring.


Tony St.Michel marche sur le torse de Wilson comme si c'était un vulgaire paillasson. Wilson tente de se redresser mais St Michel lui attrape le crâne des deux mains et le relève. Enfourchement... Elan... Ecrasement dans le coin. Wilson se retrouve la tête et les jambes entre les cordes, hors du ring. Elan de St. Michel... Coup de genou dans les cotes. Wilson s'écroule alors que l'arbitre s'interpose pour obliger Brujah de laisser tranquille son adversaire tant qu'il se trouve dans les cordes.


Ryan Wilson tente de s'aider des cordes pour se relever mais St. Michel, après avoir repoussé l'arbitre, retourne à l'assaut.... Ecrasement de tout son être... ( Vous me faites peur Shadok ). Wilson va finir complètement applatie si cela continue ainsi... Brujah recule de quelques pas... et fonce à nouveau. Ryan Wilson se projète sur le côté pour esquiver et St. Michel s'écrase face la première sur le poteau du coin. Il tombe à la renverse, sonné, non loin de la version horizontale de son adversaire. L'arbitre décide de les compter. UN... DEUX... TROIS... Ryan Wilson attrape les cordes pour qu'elles l'aident à se remettre debout... QUATRE... CINQ... Tony St.Michel commence à se redresser... SIX... tandis que Wilson tente de stabiliser sa jambe qui ne veut pas se mettre debout correctement... SEPT... HUIT... St MIchel se relève péniblement... NEUF... et à la surprise de tous, ils sont à peu près debout tout les deux avant la fin du compte fatidique.


Les deux hommes se font face, légèrement chancellant... Droite de Wilson sur St. Michel... Il la lui renvoie, ce qui manque de faire tomber WIlson qui se retrouve dos aux cordes. Cela lui donne pourtant l'élan nécessaire pour revenir à l'assaut avec une autre droite. Brujah réagit à son tour avec une gauche qui renvoit Wilson dans les cordes... qui tombe à quatre passe et effectue un balayage dans les jambes de St. Michel qui s'écroule. Ryan Wilson lui grimpe dessus... ( Pas du tout tendancieux, merci bien )... et lui colle une série de droites au visage. St. Michel cherche à se protéger le visage en plaçant ses deux avant-bras en avant mais Wilson ne semble pas fatiguer et continue ses assauts. Tony St. Michel se doit de réagir et repousse son adversaire sur le côté. Il n'a pas le temps de se relever complètement que Wilson est de retour à l'attaque, lui grimpant dans le dos, essayant une prise du sommeil. St. Michel recule comme il peu vers le coin et écrase de tout son poids Ryan Wilson qui lâche prise. Il se retourne alors que Wilson tombe dans ses bras... Souplesse arrière qui permet à St. Michel de ramener Wilson au centre du ring et en position allongée qui plus est.


Brujah relève Ryan Wilson et le place pour sa fameuse vertical suplex... mais Wilson se débat et parvient à retomber sur ses jambes dans le dos de son adversaire... qui se retourne et se mange un coup de pied chassé. St. Michel tombe à la renverse et Wilson glisse sous les cordes, quittant le ring, afin de reprendre des forces. L'arbitre se met à le compter tandis que Tony St. Michel se remet debout et cherche du regard son ancien compagnon d'arme. Il le voit à l'extérieur du ring.


Tandis que Ryan Wilson, nous tournant le dos, penché en avant, semble retrouver ses esprits, Tony St. Michel quitte le ring obligeant l'arbitre à relancer son décompte. Il approche dans le dos de Wilson... UN... DEUX... Il l'oblige à se retourner. MIC DROP !!!!!!!! ( Mai soù il a trouvé ce micro ? Et quand ? ) On s'en moque, le fait est que St. Michel est KO, à terre... TROIS... QUATRE... Ryan Wilson est en train de jublier autour du corps de son adversaire... CINQ... SIX... Il frappe dans les mains des fans... SEPT... HUIT... et fonce vers les cordes... Il glisse dessous regagnant le ring... NEUF... Tony St. Michel semble foutu. Il ne bouge plus... DIX...




Spoiler:
 




Retournons en backstage avec Mark Nichols qui va interviewer... Ah désolé Mark mais on doit aller rejoindre JiJi qui est avec Kronos.


JiJi: Kronos, vous allez affronter tout à l'heure Mordred. On attend beaucoup de ce combat puisque si vous gagnez, vous parviendrez à empêcher la Team Gaillard d'être au complet lors du Only One Survives.


Kronos: Tu sais JiJi, ce n'est pas si terrible que ça de voir la Team Gaillard lors du main-event, si on sait qui la compose. Crimson... Vileny... tu les vois tout les deux allez si loin et dire à Gaillard " t'inquiètes pas on est là pour te protéger, on se moque du titre suprême " ? Franchement JiJi, tu ne crois pas que Gaillard devrait commencer à avoir les boules ?


JiJi: Mais ils peuvent le progéger contre les autres et si c'est le cas, Gaillard sera en pleine forme...


Kronos: Vois l'autre côté JiJi. Je compte être de la partie. Il y a Mr. Mayhem. K.K. Damned n'est pas pour de la figuration. Maintenant, on sait que Ryan Wilson y sera aussi. Cela fait beaucoup pour deux hommes même les Beastlords. Alors non, je ne crois pas que Gaillard va pouvoir se reposer. Nous allons le pousser jusqu'à ses retranchements.


JiJi: Mais avant cela il va falloir de votre côté vaincre Mordred.


Kronos: Cela fait trop longtemps que cette histoire dure, aussi bien avec Mordred qu'avec Mark Gaillard. Aujourd'hui, je mettre fin à tout cela. Mordred... profites bien des rings encore une fois car c'est la dernière fois. Tu n'aurais pas sortir de ta retraite et je vais te le faire bien comprendre.


JiJI: Merci Kronos. Harry, William, c'est à vous.






Retour avec le tournoi Century alors que nous arrive, en direction du ring, le premier des participants, à savoir Mike "Moneymaker" Diamond, sous l'indifférence générale. ( Le public est dur aujourd'hui... Avec un peu de chance il va aussi se rebeller contre votre façon de commenter ). Vous ne perdez jamais le nord, je peux au moins vous admettre cela.


Diamond est dans le ring au côté de l'arbitre Ilya Raspoutine. Et voici son adversaire, Arthur "Ubercyborg" Tarmberger. ( C'est le match des noms les plus longs et donc les plus chiants à prononcer ). En effet. Va falloir qu'on abrège. ( Le temps de les nommer, le match pourrait être déjà terminé ).


L'Ubercyborg passe les cordes à son tour. On rappele que malgré que ce soit le Tournoi Century, comme K.K. Damned, plus tôt, le vainqueur de ce match ira au main-event de tout à l'heure, le Only One Survives pour le titre suprême. Raspoutine fait sonner la cloche et on va pouvoir assister à cette nouvelle confrontation.



TOURNOI CENTURY
MIKE MONEYMAKER DIAMOND VS ARTHUR UBERCYBORG TARMBERGER



Tarmberger bondit aussitôt sur le Moneymaker et lui administre une série de droites, le faisant reculer et le bloquant dans un des coins du ring. L'Ubercyborg colle désormais des coups de genoux dans l'estomac de Diamond alors que l'arbitre compte Tarmberger et le presse pour qu'il arrête de frapper son adversaire dans les cordes.


On projète Diamond vers le coin opposé mais c'est retourné et l'Ubercyborg s'écrase la face sur le turnbuckle supérieur. Le Moneymaker se rue vers lui et lui balance un coup de genou dans le dos avant qu'il ne puisse se retourner. L'Ubercyborg s'écroule et c'est déjà le tomber au profit du Moneymaker. UN... DE... Dégagement d'Arthur Tarmberger.


Mike Diamond relève l'Ubercyborg et le fait courir dans les cordes... Il part pour un pied chassé mais Tarmberger se retient aux cordes et Diamond s'écroule au sol, se ratant complètement. Il n'a pas le temps de se relever que l'Ubercyborg est de retour sur lui pour lui coller des coups de tatanes sur le torse et le crâne.


Arthur Tarmberger relève finalement Mike Diamond et l'enfourche. Brise rein. Malgré tout, Diamond agite le bras en espérant toucher et frapper son adversaire. Tarmberger le lui attrape et effectue une tortion, ainsi que d'un retournement du poignet, dans l'espoir probable de le faire abandonner. En position assise, Diamond refuse à l'arbitre la fin du match et cherche un appui avec son autre main pour se relever. Tarmberger accentue la soumission... Diamond va devoir trouver une autre solution et cherche à rejoindre les cordes, en trainant les fesses de droites à gauche, histoire de se trouver un peu de mou. L'Ubercyborg se redresse en tirant le bras de Diamond, le faisant trainer à moitié debout, les pieds trainant au sol... et d'une force herculenne, soulève le Moneymaker pour le faire voler sur le côté. Diamond se mange le sol face contre terre.


L'Ubercyborg lui grimpe sur le dos, l'obligeant encore une fois à rester au sol et effectue un camel clutch, bien décidé à le faire abdiquer. Diamond ne semble n'avoir aucun espoir de s'en sortir là. ( Et pourtant, regardez ses jambes... Il cherche les cordes. Tarmberger l'en a rapproché en l'envoyant voler ). Effectivement, Diamond l'a remarqué aussi et tente de se tourner de quelques centimètres afin de placer un pied sur le cable inférieur... C'est fait et l'arbitre ordonne à Arthur Tarmberger de lâcher son emprise. Il s'éxécute, manifestement très mécontent.


Il relève Diamond, préférant ne lui laisser aucun répit, et se fait surprendre avec un brise machoire. Il tombe à la renverse et Mike Diamond en profite pour faire le tomber. UN... DEUX... Dégagement de l'Ubercyborg.


Les deux hommes, de retour sur les jambes, prennent chacun de leur côté, un élan dans les cordes... Double clothesline qui les remet tous deux à terre. Mais Tarmberger ne tarde pas à se redresser et se laisse retomber sur le Moneymaker pour un tomber. UN... DEUX... Dégagement.


L'Ubercyborg se relève et semble bien disposé à en finir. Il relève Mike Moneymaker Diamond par le crâne mais ce dernier le surprend avec un aveuglement et le pousse vers le coin sur lequel il se cogne la face... Il recule et se mange un brise dos avec élan de la part de Diamond qui fait le tomber... avec les jambes dans les cordes pour se donner un appui. UN... ( Quel vilain tricheur )... DEUX... ( et ce crétin d'arbitre qui ne voit rien )... TROIS.




Spoiler:
 




On revoit le final de TOO HOT TO HANDLE, notre précédent show spécial, alors que Le Coucou défendait son titre suprême contre Mark Gaillard. Sharpy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lafgb.forumactif.com
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 10923
Age : 40
Localisation : dans votre ordinateur
Date d'inscription : 28/08/2007

HONOR & GLORY XI Empty
MessageSujet: Re: HONOR & GLORY XI   HONOR & GLORY XI Icon_minitimeMar 24 Juil - 3:38

Nous allons assister désormais à notre match de championnat par équipe. On accueille pour débuter les challengers, Accompagné de Bill Random... ( mais pas de BOZO, c'est étrange ), Ruy Toru et Billie Kay avancent vers le ring, un peu sous l'indifférence générale. ( Un peu beaucoup oui... ) Le texan manager tente d'haranguer la foule mais le contact semble ne pas vouloir se faire.


Les deux partenaires pénètrent dans le ring, laissant Random aux abords, et rejoignant ainsi Dédé Saucisson, l'arbitre doyen de ce match. La musique de POWER résonne alors dans l'Arena Macabra annonçant l'arrivée des champions par équipe. POWER et Destiny arrivent, les titres autour de chacune de leur taille. Les deux hommes reçoivent beaucoup plus d'attention de la part des fans. ( Y'a pas de mal. Même Julianinho fait plus réagir ).


Dédé Saucisson demande aux deux équipes de choisir celui qui va débuter le match et demande à ce qu'on fasse retentir le gong.



TITRES PAR EQUIPE
RUY TORU & BILLIE KAY ( avec Bill Random ) VS POWER & DESTINY



POWER débute le match face à Ruy Toru. Ce dernier enchaîne les katas afin d’impressionner son adversaire qui en a vu d'autres. Malgré tout, POWER est un type sympa et applaudit gentiment Toru alors qu'on entend Random rigoler tout en affirmant que son poulain est impressionnant. ( Pourquoi pas... )


Le match peut enfin débuter alors que les adversaires se décident à faire le contact. POWER repousse Ruy Toru au sol mais ce dernier fait une roulade arrière et se relève. Il enchaîne en revenant à l'assaut. Bras à la volée par POWER. Toru s'écrase le dos au sol et se relève en se tenant les reins. POWER lui attrape le crâne pour le remettre debout. Enfourchement. Écrasement au sol. C'est le tomber. UN... DEUX... Dégagement. ( Ah bah je croyais que c'était déjà fini ).


On relève Ruy Toru et on le tire vers le coin. POWER fait le relais avec Destiny tout en maintenant le bras tordu du karatéka. Coup de pied de Destiny dans les cotes de ce dernier. POWER retourne derrière les cordes alors que Destiny colle un violent atemi sur la poitrine de Toru sous les cris de Random qui lui ordonne de se réveiller.


Destiny projette Ruy Toru dans les cordes tandis qu'on voit Billie Kay tendre la main dans l'espoir de rentrer dans le ring. Big Foot sur Toru qui retrouve la position allongée. Destiny tente le tomber. UN... DEUX... Dégagement. Destiny se relève et fait le relais avec POWER à nouveau.


POWER revient et relève Toru... et lui balance un coup de boule. ( On dirait à son regard qu'il n'est plus là du tout, avec nous, le Ruy ). POWER tente de le réveiller en le faisant courir dans les cordes... et le rattrape au vol via une prise du sommeil... mais Ruy Toru le surprend ( et nous aussi, faut bien l'avouer ) avec un brise mâchoire avec l'aide du haut de son crâne. POWER lâche prise et Toru tente, à quatre pattes, d'avancer vers son coin pour faire le relais avec Billie Kay... ( Elle ne semble pas trop encline à aller dans le ring, vu la tronche qu'elle tire ).


POWER se remet vite et attrape la jambe de Ruy Toru et la tire vers lui. ( Faudra repasser pour le relais mon gars ). POWER lève la jambe de Toru et explose le genou du karatéka sur le tablier du ring. Et encore une fois. POWER tire son adversaire par la jambe une fois de plus pour le ramener dans le coin où l'attend Destiny. Relais effectué à nouveau.


Destiny échange sa place avec POWER et donne un coup de tatane sur le mollet de Ruy Toru avant de le forcer à se tenir debout. Il a du mal... On le projette dans les cordes mais la jambe ne tient pas et Ruy Toru tombe avant d'atteindre les cables. ( Je crois que Destiny s'y attendait ). Il a fait cela pour tester l'efficacité de sa jambe.


Ruy Toru a encore la main tendu vers Billie Kay... Destiny n'a probablement pas envie de l'affronter car il a toujours eu du mal à combattre une femme. ( C'est peut-être aussi une des raisons qui fait qu'il n'a pas fait de grand carrière à la FGB ). Destiny oblige Toru à se relever. C'est mort encore une fois pour un éventuel relais dans l'équipe des challengers. Full nelson slam sur Toru. Elan de Destiny... Descente de la cuisse mais Random intervient en tirant sur la jambe de Toru et en l'attirant hors du ring, à ses côtés. Destiny se relève et se plaint de l'interférence de Random auprès de l'arbitre.


Bill Random donne des baffes à Ruy Toru pour le réveiller tout en l'engueulant tandis que Destiny abandonne toute idée que l'arbitre sanctionne Bill Random. Il se penche par dessus les cordes et menace Random... mais Billie Kay court sur le rebord du ring et balance un kick en pleine tempe de Destiny qui s'écroule au sol. La jeune femme, quand à elle, parvient à se retenir sur le rebord du ring et retourne dans son coin, sous les menaces de l'arbitre.


Ruy Toru glisse sous les cordes, pressé par Random et fait le tomber sur Destiny alors que Billie Kay lui dit de faire plutôt le relais. UN... Dégagement de Destiny. Ruy Toru se relève et se tourne vers Billie Kay mais Destiny se redresse et surprend le karateka avec un roll-up. UN... DEUX... Dégagement.


Les deux hommes se relèvent. Droite de Ruy Toru... Cela n'a aucun impact sur Destiny. Au contraire, cela semble même le réveiller. Ruy Toru essaye encore une droite mais elle est contrée et renvoyée... et un atemi qui le fait reculer. On le fait courir dans les cordes... Destiny part dans l'autre sens... et s'envole pour un coup de bélier qui étale le karateka, sous le regard écoeuré de Billie Kay. ( Je crois pas en cette équipe ). Cela ne s'annonce pas sous les meilleurs auspices, effectivement.


Destiny prend quelques pas d'élan, touchant les cordes pour sa descente de la cuisse... mais Billie Kay s'epresse de le frapper dans le dos. Destiny se retourne, surpris un court instant, et propose à la jeune femme de venir dans le ring mais l'arbitre demande aux deux protagonistes de s'éloigner l'un de l'autre et à Billie Kay surtout de ne plus intervenir. ( Elle ne fait déjà pas grand chose la pauvre ).


Ruy Toru s'est relever. Destiny va pour le projeter mais il se fait aveugler via une fourchette. Et Ruy Toru s'envole vers son coin... et fait le relais avec Billie Kay !!!!! Oui, vous ne rêvez pas... Billie Kay se précipite dans le ring, en pleine forme... et se mange un big foot qui l'étale. Destiny fait le tomber. UN... DEUX... TROIS. ( Gné ? C'est quoi cette histoire là ? ) C'est terminé, voilà ce que c'est.



Spoiler:
 





Allons faire un tour en coulisses où nous attend à nouveau JiJi qui est prêt à interviewer Mr. Mayhem.


JiJi: Lors du dernier Gigablast, nous avons tous été choqué par les actes de Sarah Filmore mais j'imagine que vous êtes celui qui a été le plus touché...


Mr. Mayhem: Tu sais JiJi, Mark Gaillard a raison sur un point. C'est pour cela que j'étais de son côté dans le passé.


JiJi: Quel point ?


¨Mr. Mayhem: Il y a quelque chose de pourri, ou du moins de pas très net, au sein de la FGB. Personne n'arrive à déterminer quoi mais quelque chose ne va pas. Et la trahison de Sarah n'est qu'un élément de plus, même si cela me fait également interroger sur la situation de mon couple.


JiJi: Mais vous...


Mr. Mayhem: Je ne sais pas pourquoi Sarah a agi comme elle l'a fait. Pourquoi elle a rejoint la Team Gaillard. On ne s'est pas parlé depuis ces derniers jours. Excuses moi mais je ne suis vraiment pas d'humeur...


JiJI: Je comprend. Et puis, vous devez vous préparez pour le Only One Survives.


Sans un mot, Mr. Mayhem s'en retourne. ( Il est vraiment chamboulé le pauvre gars ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lafgb.forumactif.com
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 10923
Age : 40
Localisation : dans votre ordinateur
Date d'inscription : 28/08/2007

HONOR & GLORY XI Empty
MessageSujet: Re: HONOR & GLORY XI   HONOR & GLORY XI Icon_minitimeMar 24 Juil - 3:45

Retour à l'action avec l'arrivée de Mordred sous les huées des fans. La légende de la SPW qui fut en son temps notre General Manager et rejoignant la Team Gaillard, descend de la rampe d'accès en montrant sa musculature au public, témoin que les années n'ont guère de prise sur lui.


Il avance vers le ring où attend l'arbitre du match, Jonas Sanoj. Il pénètre dans la zone de combat et prend la pause, se moquant des sifflets qu'on lui adresse. Blood of the Kings de Manowar résonne alors dans l'Arena Macabra et Kronos fait son entrée... Et là, ce sont des acclamations qui l'accueillent.  Le Maitre Sinistre court vers le ring. Mordred est en position de combat, conscient que Kronos ne court pas pour faire de l'exercise. Pourtant, pénêtrant dans le ring, il se stoppe net et envoit un sourire narquois à l'adresse de Mordred.


Jonas Sanoj, conscient lui aussi que cela peut pêter à tout instant, demande à ce que l'on fasse retentir la cloche.




MORDRED VS KRONOS



Les deux légendes se fondent l'une sur l'autre. ( Je doute qu'on assiste à un match très technique ). Chacun tente de prendre l'avantage sur l'autre via des droites et des gauches. Mordred tente d'aveugler Kronos mais ce dernier a vu le coup venir, si j'ose dire et esquive d'un pas sur le côté et balance un coup de coude dans la joue de son adversaire. Mordred titube tandis que Kronos s'élance dans les cordes. Coup de bélier qui projette Mordred au sol.


Kronos le force à se relever et le fait courir à son tour dans les cables. Powerslam réussi. C'est le tomber. UN... Dégagement de Mordred. Les deux hommes se relèvent. Kronos tente déjà un stunner mais Mordred le repousse... et enchaîne avec un brise dos sur le Maitre Sinistre. Il fait à son tour le tomber. UN... Dégagement. ( On dirait qu'on se provoque même quand ils font les tombés ). Je crois que plus que se mettre sur la tronche, chacun veut humilier l'autre.


Mordred laisse Kronos se relever et effectue par derrière une prise de tête... mais Kronos se laisse tomber en arrière et écrase par surprise Mordred... ( C'est dangereux de faire cela parce qu'il pourrait ne pas lâcher prise et là pour se relever, c'est pas gagné ). Oui... mais là Mordred a lâché prise. ( Okay ).


Les deux hommes se remettent debout. Kronos tente un coup de pied dans le bas ventre de Mordred mais ce dernier lui attrape la cheville et le retourne pour l'écraser au sol, tout en maintenant son emprise sur la cheville. Il veut la lui tordre mais Kronos se débat et lui colle un bourre-pif avec son autre pied. Mordred recule, se tenant le visage tandis que le Maître Sinistre se relève.


Mordred va pour attaquer Kronos mais subit un aveuglement suivi d'un brise mâchoire qui le met au sol. Kronos tente le tomber, sans trop y croire. UN... Dégagement. ( Moi non plus, je n'y croyais pas ). Vous, vous ne croyez en rien. ( Surtout pas en vous ).


Kronos relève Mordred par le bras et le place pour une souplesse arrière... mais Mordred contre et donne de rapides coups de poing dans les cotes de son adversaire avant de retourner la prise à son avantage. Souplesse arrière sur Kronos avec maintien pour le relever... et seconde souplesse arrière très puissante.


Mordred profite que Krons soit à terre pour s'emparer de ses deux jambes... et le retourne face contre terre pour un boston crab. Kronos tend les bras pour attraper les cordes mais elles sont trop loin. L'arbitre lui demande si il souhaite abandonner. Il refuse et essaye de placer ses bras sous son torse afin de se surélever mais aplatit comme il est ce n'est guère évident. Le public commence à scander le nom de Kronos afin de lui redonner courage. ( Ce n'est pas de courage dont il a besoin... ) Les fans participent comme il peu, Harry. ( N'empêche que j'ai raison ). Okay okay, j'essaye même plus de discuter avec vous. ( Ah bah j'aimerai bien voir cela puisque j'ai raison... Et oh, ça ne sert à rien de soupirer aussi fort hein ). Je fais comme vous, ce que je veux.


Le Maître Sinistre parvient à se surélever et se sert de ses avant-bras, de ses coudes, pour avancer, lentement mais surement, vers les cordes. Mordred se redresse et tire son adversaire vers le centre du ring. Ni une ni deux, Kronos en profite pour se cambrer un peu plus afin d'avoir un peu de mou... Il commence à se mettre en boule et attire Mordred à lui, le faisant pencher en arrière... au point de retourner la prise et de river les épaules de Mordred. UN... DEUX... Dégagement.


Les deux hommes se relèvent. Kronos colle des atemis sur Mordred mais il les lui renvoi à chaque fois jusqu'à prendre avantage sur le nombre de coups. On projète Kronos dans les cordes. Mordred part de l'autre côté. Sprinboard Superkick qui envoit Kronos au sol. On fait le tomber le plus vite possible. UN... DEUX... TR... Dégagement. Modred se relève et prend un élan, saute sur les cordes... SPRINGBOARD MOONSAULT !!!! Nouveau tomber ? Non, Mordred préfère se relever à nouveau. Kronos se redresse à son tour... Coup de pied chassué qui l'étale, sonné.


Mordred grimpe en haut du poteau. ( Il est vachement loin, quoiqu'il veuille faire ). Kronos est étendu à l'autre bout du ring. Il y a près de cinq mètres entre les deux... Mordred, malgré tout, s'envole.... et descente du coude qui explose Kronos de manière phénoménale !!!!! Le public ne hue plus du tout le membre de la Team Gaillard. Ce dernier se traine pour faire le tomber sur Kronos. UN... DEUX... TR... Dégagement du Maître Sinistre !!!!!


Kronos aggripe les cordes pour s'aider à se relever... Saut carpé de Mordred qui semble avoir retrouvé toute son énergie. Il laisse Kronos se relever... avant de foncer sur lui. Coup de genou. Kronos esquive d'un pas sur le côté et Mordred se mange les cordes... Et clothesline sur le côté qui met le membre de la Team Gaillard au sol.


Le Maître Sinistre se hisse en haut du coin, par la force des bras tandis que Mordred est au sol. Descente coup de boule. Mordred roule hors du ring et Kronos s'explose la tronche; Mordred revient dans le ring et retourne Kronos sur le dos pour le tomber. UN... DEUX... Dégagement à presque trois.


Mordred remet son adversaire debout et se fait surprendre par une prise de l'ours de Kronos ( quand il était plus jeune, Kronos appelait cette prise le câlin ). Ah bah qu'il a déjà été jeune. ( Du moins quand il a débuté la lutte ). Ah... c'est pas pareil. Mordred tente de se dégager de l'étreinte du Maître Sinistre. L'arbitre lui demande si il souhaite abdiquer. Naturellement, il refuse. ( Bien sûr qu'il refuse ). Hey c'est un membre de la Team Gaillard, ce n'est pas si évident que ça. Kronos serre au niveau des reins, accentuant la douleur de Mordred... mais Kronos ne semble pas vouloir mettre fin au match ainsi car il soulève sa victime... Écrasement au sol avec tout son poids. On maintient la jambe de Mordred pour le tomber. UN... DEUX... Dégagement encore une fois de Mordred.


Kronos fait signe aux fans qu'il va en finir et relève Mordred en lui maintenant le crâne entre les deux mains mais à mi-parcours, Mordred pousse Kronos, alors qu'il est encore presque à genou, dans le coin... et colle un coup dans les bijoux de famille de Kronos alors que l'arbitre regarde au niveau des cordes supérieurs. ( Il ne sait jamais où il faut regarder, l'arbitre de la FGB est ainsi ). Mordred se relève tandis que Kronos lui tombe littéralement dans les bras. On avait pkus tôt signaler que la foule avait arrêter de huer Mordred... bah ce n'était que provisoire car là les sifflets reprennent quelque chose de bien.


Mordred force Kronos à grimper en haut du poteau et à s'y asseoir. Il l'y rejoint, se tenait debout devant lui, les pieds sur la troisième corde... Ciseau de tête qui envoit valser Kronos à l'autre bout du ring. Mordred se relève et demande à la foule de l'acclamer. Encore une fois, le public décide de ne pas le suivre. Pour la peine, il annonce qu'il va en finir une bonne fois pour toute avec leur champion. Kronos se relève, ce qu'attend naturellement Mordred, prêt à lui asséner son coup de pied mule. Il tape du pied histoire d'augmenter la pression... Kronos est finalement debout, se tourne vers Mordred qui lance son coup de pied mortel... Kronos recule précipitamment, évitant le coup qui retombe au sol... et revient vers Mordred avec une flying clothesline qui les colle tout les deux au sol. L'arbitre compte un tomber de un, Kronos étant Mordred mais ce dernier repousse son opposant.


Les deux hommes se relèvent... ( une fois de plus ) et Kronos balance un coup de pied dans l'estomac de Mordred. Stunner !!! Kronos est à genou devant le corps sonné de son adversaire. Il tente de reprendre son souffle, la fatigue n'aidant pas. Mordred semble KO et Kronos se décide à tenter le tomber. UN... DEUX... Dégagement.


On relève Mordred par la tête et on lui bloque le crâne entre les jambes, annonciateur du Jacknife Powerbomb de Kronos... Grosse respiration de Kronos... et on tente de le soulever mais Mordred le surprend avec un surpassement. Mordred tombe sur un genou, reprenant à son tour son souffle, tandis que Kronos s'écrase le dos au sol. Néanmoins, Mordred perd moins de temps et se relève et prend un élan vers le coin, saute sur le turnbuckle intermédiaire, grimpe dans la foulée sur celui supérieur... Splash sur Kronos. Et maintien de la jambe pour le tomber. UN... DEUX... TR... Dégagement tout juste de Kronos.


Mordred semble éprouver comme de la lassitude. Kronos se redresse mais Mordred lui colle une baffe à mi-chemin, lui gueulant après comme quoi il refuse de se coucher, qu'il ne comprend rien à ce qui se passe à la FGB et que ce n'est pas étonnant que tout va en vrille. Kronos le fixe les yeux noirs durant un court instant. ( Je crois qu'il s'en fout de son speech ). Il se relève et le visage de Mordred est décomposé. Il vient de comprendre qu'il est allé un peu trop loin. Il tente une droite. Kronos lui dit d'essayer encore. Une autre droite mais celle-ci est contré et renvoyé avec le sourire mauvais de Kronos. Mordred cherche encore l'ouverture avec une gauche, encore contrée et renvoyée. Il prend un élan... Powerslam par Kronos. Pas de tomber, Mordred se relève de suite. Et encore un powerslam. Cette fois-ci, Mordred met un peu plus de temps à se remettre sur pied... Et Kronos tente le coup de pied de mule mais Mordred titube en arrière, par peur et évite le coup.


Kronos lui fait signe maintenant de s'approcher. Mordred semble chercher un échappatoire. Impatient, Kronos se rue sur lui et le roue de coups d'avant-bras tandis que penché en avant, Mordred tente de se protéger. Les coups pleuvent sur son dos et son crâne. Kronos le force à se redresser et va pour le projeter mais la prise est renversée. Kronos arrête sa course et se retourne mais est accueillie par un coup de pied chassé qui l'étale au sol. Mordred lui dit de se relever, l'imitant. Kronos effectue un saut carpé, preuve qu'il le maitrise tout aussi bien que Mordred. ( Mieux, il n'utililise pas les mains ) Aïe... Coup de pied de mule de Mordred. C'est terminé. Kronos est out. C'est le tomber. UN... DEUX... TROI... NOOOON Kronos vient de se dégager, au grand dam de Mordred qui n'en revient pas. ( Ses yeux vont tombés de ses orbites ).


Mordred se relève prêt à asséner un second coup de pied de mule qu'il espère plus dévastateur. Kronos se relève lentement... Coup de pied... non, Kronos repousse le pied d'un revers de la main au point où Mordred fait un tour sur lui même... Il refait face dans la foulée à Kronos et reçoit un coup de genou dans le bide... Et on le place pour le Jacknife Powerbomb !!!! ( Quel revirement de situation. On n'a pas le temps d'aller pisser ). JACKNIFE POWERBOMB !!!! C'est le tomber. ( Mordred va se redresser. Obligé ! ) UN... DEUX... TROIS. Et bah non, il ne l'a pas fait.



Spoiler:
 





La semaie prochaine, dans Gigablast 84 - Le tournoi Century approche de la fin de son premier tour. ( Enfin ). Chico Rico et Thanatos seront de retour à la FGB pour s'affronter et Ruy Toru se confrontera avec Hunter. ( En espérant pour lui qu'il ai un plus de chance ). Cela et bien plus encore, mardi prochain, dans Gigablast 84 !





En coulisses, Bill Random est entouré de Ruy Toru et de Billie Kay qui semblent s'enguirlander.


Billie Kay: Si tu avais fait le relais plus tôt...


Ruy Toru: Et bien on aurait perdu plus tôt.


Billie Kay: Pauvre abruti, tu...


Bill Random ( rouge ): Cela suffit maintenant !!!! Vous avez été des incapables. La honte de HONOR & GLORY !!! A cause de vous, j'ai vu les titres par équipe me filer sous le nez et j'ai raté l'occasion d'avoir une seconde chance cette année pour m'emparer du titre suprême.


Les deux partenaires ( peut-on les qualifier vraiment ainsi ? ) regardent, circonspects leur manager.


Ruy Toru: TE filer sous le nez ?


Billie Kay: T'emparer du titre suprême ?


Bill Random: Non, ce que je veux dire c'est que...


Ruy Toru: Si c'est ainsi que tu vois les choses, à l'avenir...


Billie Kay: ... tu feras équipe avec toi même.


Les deux lutteurs, qui n'ont jamais été aussi en accord, plantent le texan qui, je crois, va devoir se trouver de nouveaux pigeons à cruger si il souhaite continuer en temps que manager. ( Ou changer sa façon de faire, cela serait bien aussi ). On parle de Bill Random, l'homme qui en onze ans, n'a jamais varié sa façon de faire d'un iota. Bien, on va retourner à l'action maintenant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lafgb.forumactif.com
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 10923
Age : 40
Localisation : dans votre ordinateur
Date d'inscription : 28/08/2007

HONOR & GLORY XI Empty
MessageSujet: Re: HONOR & GLORY XI   HONOR & GLORY XI Icon_minitimeMar 24 Juil - 3:50

Tiens, Sharpy est déjà dans le ring ! Vous l'avez vu entré ? ( Nan... Mais c'est Sharpy, il entre et sort comme un voleur ). Philippe Trevor aka Le Coucou fait son entrée sous les acclamations des fans. Il y a encore quelques mois, il était champion suprême. Il recevait beaucoup de cadeaux, un peu trop même. Mais il a décidé de ne pas y faire attention... et cela coûta son titre. Sharpy intervient lors de son combat contre Mark Gaillard, vexé que le Coucou ne prête pas attention aux offrandes du fan qu'il était. Et depuis, Le Coucou vit un véritable cauchemar dont il compte bien aujourd'hui mettre fin.


Le Coucou monte sur le rebord du ring et regarde les fans avant de fixer Sharpy qui... se met à siffloter, l'air de rien. ( Il a préparé quelque chose encore ? ) Je ne vois pas de branches au milieu du ring qui pourrait cacher un trou. Le Coucou passe les cordes, le regard grave. L'arbitre, Piotr, se place entre eux et leur rappelle les modalités d'usage. ( Les règles... qui appelle cela des modalités d'usage ? ) Moi. Enfin, la cloche retentit, lançant le match, le dernier avant notre événement principal, le Only One Survives pour le titre suprême. Qui du Coucou ou de Sharpy rejoindra ce prestigieux affrontement ?



SHARPY VS LE COUCOU



Philippe Trevor est prêt à bondir sur Sharpy mais celui ci tend la main pour le stopper et lui propose une épreuve de force. Le Coucou le regarde, méfiant... Il tend lentement la main. C'est le contact... et aussitôt Trevor met toute sa force obligeant Sharpy à poser un genou à terre, alors qu'il pousse un cri de douleur. ( Mouais... Il ne change pas. A l'instar de Julianinho, Sharpy aime bien se foutre dans la mouise ). Le Coucou demande au célèbre voleur si il veut qu'ils fassent la même chose avec l'autre main mais Sharpy se sert de cette dernière pour saisir la cheville du Coucou et le pousse en arrière. Le Coucou trébuche au sol, lâchant son emprise sur Sharpy qui se hâte de se relever. Le Coucou fait une roulade arrière et se remet face au voleur qui stoppe net sa nouvelle tentative d'agression.


Les deux ennemis décident d'un commun accord ( qui confine plus à la coïncidence ) de bondir l'un sur l'autre. C'est le contact. Sharpy est repoussé pas après pas vers les cordes... quand soudain Le Coucou n'avance plus... Sharpy n'a pas le temps de réagir que le Coucou le surprend avec une belly to belly suplex qui ramène le voleur au centre du ring. Trevor tente le tomber mais Sharpy se dégage avant le début qu'un quelconque comptage de l'arbitre.


Le Coucou se rend dans le coin tandis que Sharpy se relève... Elan du Coucou et coup de genou dans la face de Sharpy qui retrouve le sol. Nouveau tomber. UN... DEUX... Dégagement de Sharpy. Le Coucou se relève et donne des coups de pied sur le tibia de Sharpy pour l'empêcher de se relever, du moins, correctement. Sharpy tente de se relever mais se mange une droite. Le Coucou effectue une série de descente du coude sur le crâne de Sharpy avant de, certain qu'il ne se relèvera pas, reprendre ses assauts sur la jambe. Sauf que Sharpy est comme ces bébés qui refusent toujours de dormir quand il le faut.


Excédé par tant de mauvaise volonté, Le Coucou relève Sharpy et l'envoit dos dans le coin... Elan de Trevor... Écrasement de l'avant-bras dans la mâchoire du voleur. Nouvel élan... même médecine. On attrape le crâne de Sharpy et on le pousse en avant pour qu'il rejoigne le sol. Le Coucou grimpe à hauteur du second turbuckle... descente du coude sur le tibia de Sharpy qui prend cher depuis un petit moment maintenant.


Philippe Trevor s'empare de la jambe endolorie de Sharpy et lui fait subir une élongation avant d'éclater le genou au sol. Sharpy agrippe les cordes et l'arbitre ordonne au Coucou de lâcher sa victime. Sharpy tente de se relever mais sa jambe, pour l'instant, a du mal à se tenir... Le Coucou retourne à l'attaque. Il s'élance vers la jambe et donne un coup de bélier derrière le genou. Sharpy tombe sur le dît genou mais tient toujours les cordes. L'arbitre enguirlande Le Coucou mais ce dernier n'en a cure et force Sharpy à lâcher prise et l'envoit via un bodyslam au centre du ring.


Sharpy n'a pas le temps de se redresser qu'il se mange une descente guillotine sur le crâne. On fait le tomber. UN... DEUX... TR... Dégagement du voleur. Le Coucou insiste et refait le tomber. UN... DEUX... Dégagement à nouveau de Sharpy.


Le Coucou relève son adversaire et boum, descente atomique dans les valseuses, très sollicitées dans la plupart des matchs d'aujourd'hui. ( Cela doit être le thème principal ). Sharpy finit à essayer de retrouver ses esprits, dos dans le coin. Elan du Coucou... Il s'envole... Sharpy se pousse sur le côté et Trevor se mange le turnbuckle tandis que Sharpy, au sol, se masse la jambe, espérant lui faire retrouver le plus vite possible des sensations.


Le Coucou se frotte le visage et se tourne vers Sharpy qui essaye de quitter le ring. Le Coucou lui attrape le pied et le tire vers lui l'empêchant de s'enfuir. Sharpy se débat et parvient à cogner le Coucou avec son autre pied. Sharpy se relève... Clothesline qui met Le Coucou à terre. Ah bah pourquoi pas: tomber. UN... Dégagement du Coucou.


Les deux hommes se relèvent. Sharpy se gratte la cagoule... Elle semble la déranger. Le Coucou n'en a cure et retourne à l'attaque. Sharpy esquive une droite et effectue un brise nuque qui calme un temps son adversaire. Il se relève et continue à jouer avec sa cagoule. Le Coucou tente de se redresser, faisant craquer sa nuque. ( Probablement, pour la remettre à sa place ).


Sharpy est... oui il est en train d'enlever sa cagoule. ( Il a trop chaud ? ) Et sous la cagoule... il y a une autre cagoule ! D'accord. ( N'empêche que là, il semble plus à l'aise ). Le Coucou se relève et tente de frapper au passage une nouvelle fois la jambe de son opposant mais Sharpy évite le coup et lui attrape le crâne le forçant à se remettre droit comme un I ( Ouais bah un I courbé alors ). Coup de coude sur le dos de Philippe Trevor... Sharpy le place pour un pedigree... mais Le Coucou effectue un surpassement qui surprend le voleur. Le Coucou attend que Sharpy se relève... Il prend un élan... et se prend le pied dans la cagoule que Sharpy a laissé au sol. Sharpy en profite pour lui bondir dessus alors que Trevor cherche à regagner son équilibre. Cela se passe très vite... Diamond cutter !!!! C'est le tomber. UN... DEUX... TROIS Dégagement tardif du Coucou. C'est trop bête. ( Surtout vu ce qui a amené cela ).



Spoiler:
 



En coulisses, Simon Quinn est en train de se plaindre auprès de Lily Blood pour le manque de visibilité qu'il a eu lors de son affrontement contre Vileny, le champion Bloody. ( Peut-on vraiment parler d'affrontement ). Mais comme on vient d'arriver un peu tardivement, en fait, la discussion est déjà fini et on va devoir passer à autre chose. ( Ce Quinn n'est pas doué pour le timing ). De toute façon on peut devenir ce qu'à dit Lily Blood, non ? ( Oui, un gros va te faire me semble adéquat ).




Pendant ce temps, toujours dans les vestiaires, cela s'active pour le Only One Survives. Kronos et Sharpy sont en train de discuter. POWER et Destiny, côte à côte, sont concentrés... Mike Moneymaker Diamond roule des mécaniques devant un K.K. Damned qui lui demande de se la fermer. Les deux hommes se font face. ( Cela va finir en baston avant l'heure ). Ils sont interrompus par la Team Gaillard qui se moque d'eux... Mr. Mayhem semble prêt à débuter le match dès maintenant mais Kronos s'interpose et lui demande d'attendre encore un peu. Et nous aussi, on va attendre un peu mais juste quelques secondes, le temps de revoir les derniers évènements lors des Gigablast.



On revoit entre autre les qualifications de Melina Sax, de Crimson, de Sarah Filmore et de Mr. Mayhem. Puis c'est le match du dernier Gigablast qui voit Sarah Filmore trahir son équipe en frappant son conjoint entre les parties. Mr. Mayhem subit alors le SMIS de Mark Gaillard pour la victoire de son équipe. Il est donc temps de régler les comptes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lafgb.forumactif.com
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 10923
Age : 40
Localisation : dans votre ordinateur
Date d'inscription : 28/08/2007

HONOR & GLORY XI Empty
MessageSujet: Re: HONOR & GLORY XI   HONOR & GLORY XI Icon_minitimeMar 24 Juil - 3:59

C'est enfin parti pour notre main-event pour le titre suprême de la FGB. Voulez vous bien nous rappelez les règles Harry ? ( Et pourquoi c'est moi qui m'y colle ? ) Car cela vous permet un temps de monopoliser le micro. ( Ah cool. Donc, tout les lutteurs qui se sont qualifiés ces dernières semaines ou dans la soirée, en gagnant leur match, vont tous se retrouver dans le ring avec le champion suprême. Le but est de virer tout le monde du ring, de quelque manière qui soit pour qu'à la fin, il n'en reste plus que deux. Le match devient alors un combat simple, où pour gagner il faut soit river les épaules soit faire abandonner l'adversaire. Le vainqueur sera le champion suprême ). Merci. ( J'ai encore des trucs à dire ). Oui mais voilà le champion suprême, Mark Gaillard. ( Il n'est pas tout seul ). En effet, Sarah Filmore, Crimson et Vileny sont avec lui. La Team Gaillard est presque au complet. Grâce à Kronos, Mordred ne sera pas de la partie et c'est tant mieux. 


Les quatre membres de la Team Gaillard investissent le ring; lui même encerclé par les quatre arbitres qui se chargeront de vérifier les éliminations. On a de chaque côté Ilya Raspoutine, Piotr, Dédé Saucisson et Jonas Sanoj.


La musique de la Generation Clash démarre pour accueillir désormais Melina Sax. Christie Ravenstone est à ses côtés. Elle l'accompagne jusqu'à la rampe mais s'en retourne ensuite en coulisses tandis que Sax avance vers le ring. 


Elle est devant les cordes quand on retrouve Mr. Mayhem. Ce dernier a les yeux rivés vers le ring où ses anciens camarades se trouvent, se moquant de lui. Il avance d'un pas décidé quand la musique suivante démarre, annonçant le retour de K.K. Damned. Sa présence semble toujours ravir les fans. Mr. Mayhem semble hésiter un moment, mais finit par rentrer dans le ring. ( Il prend sur lui pour ne pas fondre sur Gaillard ). Damned ne tarde pas à le rejoindre alors qu'on accueille désormais Ryan Wilson. Les arbitres me semblent stressés. ( Ils craignent que Mayhem ne lance le match avant l'heure ). Il se contrôle pourtant. ( Il suffit d'une provocation de plus de Gaillard pour que tout change ).


Et voilà maintenant Mike Moneymaker Diamond, peut-être la surprise de cet Only One Survives. ( Même les fans sont dubitatifs à son arrivée ). Ils ne le restent pas longtemps quand le thème des champions par équipe retentit à nouveau. POWER et Destiny arrivent, et quel accueil les amis !!! ( Je crois que je n'ai jamais vu autant de vieux dans un ring que cet Only One Survives ). POWER et Destiny avancent vers le ring et rejoignent leurs adversaires. ( Il manque des participants là non ? ) Ah oui... et pas qu'un peu...


Oh mon dieu... Gods of War de Manowar démarre dans l'Arena Macabra. Kronos et Sharpy devant une foule en liesse font leur entrée. C'est peut-être la dernière fois qu'on voit les deux membres de l'immortelle Institute côte à côte. Les fans scandent le nom de l'Institute tandis que les deux compères avancent vers le ring. Je pense que là, la Team Gaillard est au plus mal. ( Vu la tronche de Gaillard, il doit penser la même chose ).


Sharpy et Kronos rejoignent le ring, prêt à en découdre. Ils ne donnent pas l'impression d'avoir performé dans les deux derniers matchs. ( Mouais... ou ils simulent vachement bien. Faut bien que l'expérience serve à quelque chose ). La cloche retentit enfin. C'est partie.


 
TITRE SUPREME
ONLY ONE SURVIVES
MARK GAILLARD VS CRIMSON VS MELINA SAX VS MR MAYHEM VS SARAH FILMORE VS K.K. DAMNED VS VILENY VS RYAN WILSON VS MIKE MONEYMAKER DIAMOND VS DESTINY VS POWER VS KRONOS VS SHARPY



Mr. Mayhem se dirige droit vers Sarah Filmore mais Crimson et Vileny se dressent sur son passage. POWER et Destiny apparaissent derrière Mr. Mayhem... et se ruent sur les deux monstres de la Team Gaillard, permettant de libérer le chemin pour Mr. Mayhem. Néanmoins, Mine Moneymaker Diamond vient lui coller des baffes tandis que Melina Sax a des comptes à régler avec Sarah Filmore.


Le champion suprême, de son côté, tente de convaincre l'Institute de ne pas s'en prendre à lui. ( J'aimerais bien l'entendre pour voir quel genre d'argument il pourrait leur balancer ). Ryan Wilson quand à lui à mailles partir avec K.K. Damned. ( Hey y'a comme un truc qui descend du plafond )... Oh mon dieu... Le Crazy Kid a trouvé le moyen de se mêler cette année encore au Only One Survives. Il descend en rappel, un câble le maintenant... et atterrit entre Mark Gaillard et l'Institute...


La foule est hilare de voir Julianinho... Vous aussi j'imagine Harry, en temps que fan number one de l'individu... ( Pfff virez ce type, il gâche le spectacle ). SMIS de Mark Gaillard sur Julianinho qui n'a pas eu le temps de se détacher. Il est KO tout en trainant des pieds... et Sharpy l'attrape et l'envoit valser sur Mike Diamond qui se fait percuter, permettant à Mr. Mayhem d'avoir un peu la paix... et d'en profiter même pour lui balancer une clothesline qui le fait passer par dessus la troisième corde. MIKE MONEYMAKER DIAMOND ELIMINE !!!


Julianinho, qui peut donc servir d'arme... ( à défaut d'autre chose ), est rattrapé par Vileny, à la demande de Gaillard qui a compris l'utilité que le Kid pouvait avoir pour les autres. Le tueur des rings le détache et tête la première le fait passer par dessus les câbles... Sharpy en profite pour arriver par derrière et surprend le champion Bloody en lui soulevant une jambe. Vileny tombe en avant... ( Malgré sa retraite, Sharpy est toujours aussi balaise tout de même car Vileny pèse son poids ). Vileny passe à travers les cordes et vient rejoindre Julianinho à l'extérieur. VILENY ELIMINE !!!! ( Et Julianinho aussi hein ). Le Kid n'est pas un participant officiel. C'est juste le Kid qui voulait faire son intéressant comme chaque année.


Crimson tente de mettre la main sur Sharpy, tandis que Kronos et Mr. Mayhem entourent Mark Gaillard. Ryan Wilson aveugle K.K. Damned et cherche à le pousser hors du ring alors que Sarah Filmore esquive une droite de Melina Sax, lui passe dans le dos et la surprend avec un neckbreaker suivi d'une série de coups de pied dans le bide. D'un commun accord, Mr. Mayhem et Kronos attaquent Mark Gaillard qui repousse Kronos mais n'a pas le temps d'éviter les coups de poings de son ancien partenaire.


A l'autre bout du ring, POWER revient à l'assaut sur Crimson et Destiny s'occupe de Sharpy. Ce dernier hurle après Destiny qu'il a la foi et donc que Destiny ne peut s'en prendre à lui. Crimson colle un coup de boule sur POWER et surprend avec un coup d'avant-bras sur le haut du dos Destiny qui tombe vers Sharpy qui fuit à l'autre bout du ring, en continuant à gueuler qu'il a la foi... et il arrive sur Sarah Filmore... qui se prépare à le calmer à sa sauce. Cela permet à Melina Sax de se relever et de la surprendre avec une german suplex. Le pied de Filmore s'envole vers Sharpy et la prise n'est pas terminé, que le voleur se retrouve également à terre, l'ayant pris en pleine tronche.


Mark Gaillard attrape le crâne de Mr. Mayhem et celui de Kronos et les fait percuter. Kronos tombe à terre tandis que Mr. Mayhem chancelle... Elan de Gaillard. Bulldog sur Mr. Mayhem. Le champion suprême trône, entouré des corps inanimés de ses deux ennemis jurés... mais Ryan Wilson juge qu'il est temps d'être son adversaire suivant. Les deux hommes s'échangent des droites. Cela donne à K.K. Damned un peu de répit, alors qu'il s'agrippait il y a encore quelques secondes aux câbles inférieurs pour ne pas quitter le ring.


Melina Sax tente de faire rouler Sarah Filmore hors du ring mais cette dernière la griffe au visage et se relève... Melina Sax lui fonce dessus. Surpassement. Melina Sax passe par dessus les cordes mais rattrape ces dernières au vol, lui permettant de rester dans la course. Sarah n'a même pas un regard pour elle, certaine de s'en être débarrassé. Melina Sax peut revenir dans le ring alors que Sarah Filmore est face à Sharpy qui vient de se relever, se frottant le menton... Elle lui attrape sa cagoule et la retourne, aveuglant ainsi le voleur.


Pendant ce temps, Crimson tente de soulever POWER pour le faire passer hors du ring mais il s'accroche aux câbles tel un beau diable. Destiny vient aider son compère et frappe dans les jambes du monstre aux cheveux verdâtres. Crimson lâche prise et les champions par équipe se mettent à le matraquer. K.K. Damned revient aux affaires alors qu'il cherche à expulser du ring à son tour Kronos. Ryan Wilson tente un enfourchement sur Mark Gaillard mais ce dernier contre avec un coup de coude sur la nuque et lui administre une série de droites et de gauches le faisant reculer dans le coin. Gaillard attrape le bras de Wilson pour le projeter... directement dans son genou. L'estomac de Wilson se contracte à l'impact et il fait un tour sur lui même dans les airs avant de s'écraser le dos au sol.


Melina Sax va pour s'attaquer à Sarah Filmore par derrière mais Mr. Mayhem s'interpose. Il ne veut pas qu'on s'en prenne à sa femme alors qu'elle, elle n'hésiterait pas à lui en foutre une dans les roustons. ( Quel vocabulaire ). Oui, j'ai l'impression de me harryriser. ( Très drôle ). Melina Sax et Mr. Mayhem s'engueulent alors que Sarah Filmore est occupé à frapper Sharpy au sol, la cagoule toujours à l'envers. Il tente de la remettre à la bonne place et ne peut donc se défendre des coups de pieds et autres descentes du poing qu'il subit.


Kronos, de son côté, ouch... désolé mais Melina Sax vient de foutre une baffe monumentale à Mr. Mayhem. Ce dernier a les yeux qui vont lui sortir des orbites tellement il est furibard. Il va pour lui choper la tête mais la moitié de la Generation Clash le surprend avec un coup de pied circulaire qui l’expédie au sol. Kronos, donc, vient aider POWER et Destiny à virer Crimson du ring mais ce dernier les repousse, hormis Destiny qui continue à le frapper au visage. Crimson se penche dangereusement en arrière dans les cordes... et tire l'arrière du crâne de Destiny en avant... l'envoyant voler par dessus les cables. DESTINY ELIMINE !!!


POWER et Kronos reviennent à l'assaut. Crimson donne un coup de pied dans l'estomac de Kronos et échangent des droites avec POWER. K.K. Damned n'a pas changé de cible visiblement car il est en train de revenir sur Kronos et le surprend par derrière avec une prise d'étranglement. Le Maître Sinistre s'en dégage via un coup de coude dans l'estomac... Inversed DDT sur Damned.


Ryan Wilson lutte en retenant les cordes inférieures alors que Mark Gaillard cherche à le virer. OOOOH Crimson vient de pratiquer un enfourchement sur POWER et l'a viré du ring. POWER ELIMINE !!!! ( Il a anéanti les rêves de titre suprême à toute l'équipe des champions ). K.K. Damned se relève alors que Crimson fonce sur Kronos. Ce dernier esquive un big foot mais K.K. Damned se le mange en pleine poire. Kronos en profite pour frapper au même moment dans les valseuses de Crimson qui s'écroule en tenant les parties intimes.


Melina Sax a abandonné l'idée de s'en prendre à Sarah Filmore et tente de pousser Mr. Mayhem hors du ring mais celui-ci parvient à la repousser mollement. Elle tente un nouveau coup de pied circulaire. Mr. Mayhem se baisse pour l'éviter et lui attrape le bassin... Powerbomb sur Sax. Sarah Filmore, quand à elle, a relevé Sharpy et l'oblige à aller près des cordes. Elle semble se lasser de lui et a décidé de le virer... mais le voleur tente de la repousser en s'agrippant... aux cheveux de Sarah qui pousse des cris de douleur.


Pendant ce temps, Crimson est dos au sol, les jambes écartés par Kronos qui assène des coups de pied dans le bas ventre du Beastlord... K.K. Damned tente d'émerger, allongé à quelques centimètres de là. Ryan Wilson vient de coller une manchette à l'européenne puis un uppercut à Mark Gaillard, tandis que Sarah Filmore projette Sharpy dans les cordes quand une main sur son épaule la force à se retourner. Melina Sax vient redemander des comptes mais la droite de Sarah Filmore part en même temps qu'elle se retourne et Sax recule, légèrement sonnée. Sarah lui colle une clothesline qui la fait tituber sur les cordes. Mr.Mayhem a trainé dans un coin pour reprendre ses esprits et assiste à un coup de pied chassé de Sarah sur Melina qui propulse cette dernière à travers les cordes. Melina est virée du ring et donc MELINA SAX EST ELIMINEE !!!!


K.K. Damned s'est relevé à vient d'attraper le crâne de Ryan Wilson par derrière, essayant de le projeter par dessus les cordes. Le lutteur fou se retient aux cordes, se donne même, en agissant ainsi, un élan pour se retourner vite fait et surprendre K.K. Damned... sauf que c'est Mark Gaillard qui surprend les deux hommes, en effectuant un saut chassé, comme Sarah Filmore il y a quelques secondes, dans le dos de Damned qui est projeté sur Wilson. Percuté, ce dernier tombe à travers les cordes et s'effondre hors du ring. RYAN WILSON ELIMINE !!!!


Mark Gaillard, sous les huées des fans, tente de pousser désormais K.K. Damned mais ce dernier lui chope le bras et le lui tord avant de lui coller un coup de boule qui calme les ardeurs du champion suprême. Au même moment, Crimson a aveuglé Kronos et est parvenu à reprendre l'avantage, mettant le Maître Sinistre à terre via un chokeslam surprise. Mr. Mayhem en profite pour frapper les deux poings liés le dos du membre de la Team Gaillard. Sarah Filmore est ceinturé par Sharpy qui... bah la ceinture par derrière voilà... ( Oui et ? ) Que voulez-vous que je vous dise, il la ceinture et c'est tout. Il semble aimer la position et ne veut pas bouger. Cela permet à Sarah Filmore de retourner la prise ( peut-on appeler cela une prise ) et de coller son pied entre les jambes, si ce n'est pas pour nommer les parties intimes, de Sharpy... Et elle enchaîne avec un marteau pilon histoire de le mettre à terre, tout en le traitant de pervers.


K.K. Damned essaye de rouler Mark Gaillard sous les cordes. ( Si il y parvenait, cela serait énorme ). Mouais... Le problème c'est que Sarah Filmore s'en est rendu compte et vient aider le champion en balançant par derrière un coup d'avant-bras dans les bijoux de famille, encore une fois. ( Mais cela va devenir sa marque de fabrique ). Mark Gaillard se relève et propose, tout sourire, à Sarah Filmore de se mettre à deux pour éliminer Damned tandis que Mr. Mayhem vient de donner un coup de pied chassé dans les jambes de Crimson le faisant tomber. Alors qu'il se relève, Sarah et Gaillard attrapent K.K. Damned chacun par un bras et le font voler par dessus les cordes. K.K. DAMNED ELIMINE !!!


Plus que six lutteurs dans le ring... ( dont le champion suprême ). Oui, Mark Gaillard est toujours là, malheureusement, ainsi que Sharpy, Kronos, Mr. Mayhem, Sarah Filmore et Crimson. ( Trois membres Gaillard contre trois membres anti-Gaillard ). Sharpy est-il vraiment anti-Gaillard ? ( Il est de l'Institute ). Et alors ? Cela ne l'a l'empêcherait pas d'être pro-Gaillard. Il a toujours aimé faire l'inverse de son partenaire. ( Heu... C'est pas faux... mais... arghhh je vais commencer à douter maintenant dès que je vais voir Sharpy agir ).


Mr. Mayhem est en train d'étrangler Crimson sous son bras et se dernier cherche à se dégager en poussant sur les épaules de son ancien compère de la Team Gaillard. Kronos fait face à Sarah Filmore tandis que Sharpy veut se battre contre le champion mais ce dernier préfère frapper Mr. Mayhem, le forçant à lâcher prise sur Crimson. Aussitôt, le champion se cache derrière le colosse aux cheveux verts. ( Ah bah bravo le champion. C'est du jolie ). Crimson le dévisage un moment. Mark Gaillard lui ordonne de se débarrasser de leurs adversaires. ( On dirait que Crimson n'est pas là pour aider son boss mais bien pour lui prendre le titre ). Mark Gaillard semble le comprendre aussi car son visage passe par divers états guère confiants pour un champion suprême. Heureusement pour lui, on ne saura pas ce que pense en ce moment Crimson car Sharpy donne un coup de bélier dans le dos de Crimson qui est poussé à travers les cordes. Il s'écroule près du rebord du ring. CRIMSON ELIMINE !!!


Au même moment, Kronos se mange une savate de Sarah Filmore qui refuse de voir le Maître Sinistre s'approcher trop près d'elle. Mark Gaillard surprend Sharpy par derrière avec le SMIS !!!!!!!!! Il ne reste plus qu'à le faire rouler sous les cordes... mais Mr.Mayhem, à son tour, surprend le champion avec le GTS !!!! Il ne reste plus que Sarah Filmore et Mr. Mayhem debout, face à face !!!! ( Enfin !!!! Voici venu l'heure des explications parmi le couple ). La foule n'attendait que ça, vu le bordel qui fait vibrer littéralement l'Arena Macabra.


Sarah Filmore regarde Mark Gaillard,  à terre. Non madame, vous ne pouvez pas comptez sur lui. Mr. Mayhem s'approche... quand soudain,telle une furie, Lily Blood court vers le ring, pousse les arbitres qui tentent de s'interposer sur son chemin... ( On emmerde pas la DRH, messieurs )... et passe sous les cordes... pour bondir sur Filmore... et lui coller une clothesline. Les deux femmes passent par dessus les cordes et quittent le ring. La foule est furieux. Mr. Mayhem a la bouche grande ouverte, et surtout, SARAH FILMORE EST ELIMINEE !!!!!


Sous les huées du public, les deux lutteurs se relèvent et les arbitres tentent de contrer Lily Blood tandis que Sarah préfère fuir en direction des coulisses, en traitant Blood de folle à lier. ( C'est tellement vrai ). Lily Blood n'a pas apprécié la trahison de Filmore lors du dernier Gigablast et a décidé de lui faire savoir. Pendant ce temps dans le ring, tout le monde est en train de se relever petit à petit, autour d'un Mr. Mayem qui vient de se rendre compte que Lily Blood l'a empêché d'avoir enfin les explications. ( Hey... Cela reste ta femme. Si tu n'es pas foutu de pouvoir lui parler qu'en dehors d'un ring, alors le divorce est la meilleure des choses qu'il te reste à faire mon gars ). Filmore est repartie dans les coulisses, tandis que Lily Blood ne va pas tarder à l'y rejoindre. Les arbitres reviennent autour du ring. ( C'est bon les gars, vous n'avez rien râté ).


Ils ne sont plus que quatre. Mark Gaillard fait face à Sharpy, Mr. Mayhem et Kronos. Autant dire qu'il est mal. Sauf que Sharpy s'en prend direct à Mr. Mayhem en le martelant de coups d'avant-bras sur le dos et le crâne. Kronos intervient, stoppant son acolyte de l'Institute, et lui demandant ce qu'il fabrique. Sharpy regarde Kronos, ne semblant pas comprendre où veut en venir celui qui fut il y plus de dix ans, son mentor. Kronos pointe du doigt le champion suprême, qui semble amuser de la scène, comme étant la cible à abattre. Mr. Mayhem en profite pour mettre un peu de distance entre Sharpy et lui. Sharpy tient à rappeler à Kronos qu'il n'obéit pas à Kronos, que cette époque est révolue. Kronos rétorque que cette époque n'a jamais existé car il en a toujours fait qu'à sa tête. Sharpy lui dit que c'est la philosophie même de l'Institute. Kronos lui répond que non, cela a toujours été sa propre philosophie. ( Je me suis toujours demandé pourquoi l'Institute a autant marché quand on sait que les deux hommes n'ont jamais été d'accord sur grand chose ).


Pendant cette conversation, Mark Gaillard a bloqué Mr. Mayhem et lui colle des coups de pied dans l'estomac tout se tenant à la corde supérieur. ( L'Institute, avec leur engueulade, fait le jeu du champion ). Mr.Mayhem a vite le souffle coupé face à ces coups à répétition. Le suisse tente maintenant de le pousser à travers les cordes. Kronos le voit et pousse Sharpy sur le côté pour intervenir mais le voleur le retient par le bras et lui rappele que ce n'est pas un match par équipe, c'est chacun pour soi. Kronos lui dit qu'il a raison. C'est chacun pour soi... et balance un stunner sur Sharpy !!!!


Kronos se précipite sur Mark Gaillard et le force à se retourner... et se fait aveugler via une fourchette dans les yeux par un suisse qui s'attendait visiblement à une interférence. Cela permet néanmoins à Mr. Mayhem de se redresser, hors des cordes, et de balancer une manchette à l'européenne à Mark Gaillard. Aveuglé, Kronos revient via une clothesline... et c'est Mr. Mayhem qui se la mange. Il est balancé hors des cordes. MR. MAYHEM ELIMINE !!!! ( Oh merde... Après tout cela. ) Mark Gaillard est hilare tandis que, se frottant les yeux, Kronos se rend compte de sa bévue. Mr. Mayhem semble hésiter sur la voix à suivre. A quoi pense-t-il ? Que c'est un accident ? Que Kronos l'a encore eu ?


Mark Gaillard rit un peu trop fort et Kronos se retourne, visiblement furieux... Il s'élance sur le champion suprême. Et le brawl démarre entre les deux vieux ennemis. Cela fait un an et demi, depuis OMEGA X pour être plus précis, que ces deux là se vouent une haine farouche. ( Et pour l'instant, Mark Gaillard semble avoir toujours plus marqué de points que le célèbre manipulateur des rings. Kronos a vieilli et Gaillard semble prouvé chaque semaine qu'il est le digne héritier du Maître Sinistre ). N'allez pas si vite en besogne Harry. Aussi longtemps que Kronos luttera, Mark Gaillard devra faire attention.


On projette le champion suprême dans les cordes... Droite esquivée par Mark Gaillard qui continue sa course dans les cables. Springboard Moonsault. Kronos le réceptionne... Fireman carrying et éclatage de dos au sol. Dommage qu'il n'y ait pas de tombé de prévu.


Kronos se relève et prend un élan... Descente de la cuisse. Mark Gaillard roule sur le côté, esquivant l'attaque et Kronos s'exploser le bas du dos. Le suisse se relève et force Kronos à faire de même en lui maintenant le crâne entre les deux mains. Il l'attire vers les cordes mais Kronos attrape les câbles, les bras en avant,  et résiste avant d'entourer ses pieds autour des jambes de Mark Gaillard et de se laisser tomber, avec le champion. Kronos se place sur le suisse, à la manière des lutteurs greco-romains et commence à marteler sa face de coups de poings. Il se redresse... et reçoit un coup de bélier de Sharpy... ( Oh le fourbe ! le traître ! ). Kronos est catapulté à travers les cordes et quitte le ring. KRONOS EST ELIMINE !!!!
Il regarde Sharpy qui hausse les épaules. Il l'avait dit plus tôt à son compère de l'Institute: c'est chacun pour soi. Kronos semble l'avoir oublié. ( En même temps, cela ne l'a pas empêché de foutre un stunner à Sharpy tout à l'heure ). Ah.. donc le voleur n'est plus un traître ? ( Je me suis un peu emballé sur le moment, je l'admet ). Le Maître Sinistre se relève, soupirant, dégoûté, et repart vers les coulisses.


Ils ne sont plus que deux pour la grande finale de cet Only One Survives. Mark Gaillard va devoir défendre son titre suprême contre Sharpy, que personne n'attendait là. ( C'est tout de même un ancien champion suprême ) Oui mais à la retraite.


Les règles redeviennent normales, à savoir que pour gagner il faut river les épaules de son adversaire pour le compte de trois ou le faire abandonner. Et en cas de disqualification, Mark Gaillard conserve le championnat suprême.


Et c'est partie entre les deux, sous la houlette de l'arbitre Dédé Saucisson. Sharpy propose d'emblée une épreuve de force. ( Il va nous refaire le match contre Le Coucou ? ) Mark Gaillard semble l'accepter mais dès le contact, il balance un coup de pied dans l'estomac du voleur et martèle son dos de coups d'avant-bras avant de le projeter dans les cordes... Coup de pied chassé qui met Sharpy à terre. C'est déjà le premier tomber. U... Non, dégagement.


Les deux hommes se relèvent. Le champion suprême effectue une prise de tête sur le lutteur cagoulé. Ce dernier colle son coude dans le bas ventre du suisse, permettant ainsi d'être libéré de son étreinte et prend un élan. Droite de Mark Gaillard esquivée... Sharpy lui passe dans le dos, prend quelques pas d'élan... Bulldog. On retourne le suisse sur le dos et c'est au tour de Sharpy d'effectuer le tomber. UN... Dégagement de Mark Gaillard.


Sharpy le remet face contre terre et tente un camel clutch mais Gaillard l'a vu venir et parvient à le faire tomber à la renverse et le tord en deux en lui rivant les épaules. UN... DEUX... Dégagement de Sharpy.


On ne perd pas de temps et on se remet sur pied. Clothesline de Mark Gaillard qui renvoit Sharpy au sol. Le champion suprême débute son tour de l'horloge en effectuant des descentes du coude sur le crâne et les membres de Sharpy dans le sens des aiguilles d'une montre... Sharpy me parait bien sonné. C'est encore un tombé au profit du suisse. UN... DEUX... TR... Dégagement tout juste de Sharpy.


Mark Gaillard observe un temps Sharpy qui se redresse lentement. Il le laisse se relever, le visage du prédateur prêt à fondre sur sa proie... Sharpy est debout. Mark Gaillard s'élance pour le SMIS mais Sharpy le repousse... et tente à son tour d'effectuer le SMIS. Gaillard le repousse et tente une fois de plus de porter sa prise de finition. Sharpy le repousse... ( On ne va pas faire tout le match ainsi les gars hey ). Mark Gaillard s'y attend mais Sharpy se laisse tomber sur les genoux, administrant un coup de boule dans les parties intimes du champion. ( Je ne l'avais pas vu venir celle là ). Bah Mark Gaillard non plus qui tombe à la renverse, se tenant les bijoux de famille. Sharpy le colle sur le dos et effectue le tomber. UN... DEUX... Dégagement du champion suprême.


Sharpy relève le leader de la Team Gaillard... ( Avec un nom pareil, cela serait con qu'il ne soit pas le leader ). Hors propos Harry, merci. Sharpy pratique un enfourchement sur Gaillard... et le place pour un pile driver... Mark Gaillard s'agite et parvient à retourner la prise. Sharpy fait de même... ( Voilà... Ils recommencent... ) Tombstone pile-driver sur Mark Gaillard... Sharpy place les mains du champion sur son torse et fait le tomber en tirant la langue... ( Ah... Il me rappelle un type tout en noir qui lutte aussi ). Dégagement de Mark Gaillard au compte de deux.


Le voleur semble perdre patience. Il tourne autour de Mark Gaillard, toujours au sol, comme si il était en pleine réflexion. Mark Gaillard se redresse mollement et dit à Sharpy qu'il ne peut pas le battre. Le voleur le regarde et s'agite comme si il venait d'avoir une idée. Il remercie Mark Gaillard, le traitant même de génie. ( Gné ? ) Qu'est ce qu'il prépare encore ? ( Il retire encore sa cagoule. Ne me dites pas qu'il en a une troisième la dessous ). OOOOOH NON !!! ( Arrghhhhhh ) Ce n'est pas une troisième cagoule qui se découvre. La foule est en furie devant le spectacle qui se dévoile sous nos yeux !!! ( Non mais je rêve... Pardon, je cauchemarde là ). Les cheveux ébouriffés... Le visage cireux... On a perdu Sharpy... On accueille désormais Clowny !!!!! ( Comme si ce combat ne pouvait pas partir plus en vrille ).


Les yeux de Mark Gaillard semblent prêt quitter leurs orbites. Clowny éclate d'un rire exagéré et sinistre. Et le voilà qui quitte le ring et cherche en dessous... un gros sac qu'il ramène sur le ring, tandis que Mark Gaillard se relève. il farfouille dedans après être revenu dans la zone de combat... et en sort un pistolet à eau ( j'espère moi que c'est de l'eau ). Il tire sur Gaillard qui sursaute de terreur... mais ce n'est qu'un minuscule filet d'eau qui sort du canon. Clowny hausse les épaules et balance l'arme dans son dos avant de fouiller encore dedans.


Mark Gaillard semble tétanisé. Il devrait attaquer. Je suis certain qu'il le sait, mais voilà... Il n'arrive plus à bouger, sentant sa dernière heure s'approcher inexorablement. ( Mon voisin commentateur n'en fait jamais des caisses ). Clowny balance des tasers, des nez rouges, un sécateur ???? ( Oui oui un sécateur ). Mark Gaillard se décide enfin à bouger tandis que Clowny s'empare d'un vaporisateur. ( Il est jardinier ou quoi ? ) Mark Gaillard bondit sur Clowny et le frappe au visage. Le vaporisateur tombe à leur pied et Gaillard attrape l'arrière du crâne de son adversaire pour le balancer directement sur le turnbuckle... Il prend un élan et fonce sur Clowny qui se pousse sur le côté. Mark Gaillard s'explose l'épaule sur le poteau entre les turnbuckle supérieur et intermédiaire.


Clowny tire sur les jambes du champion suprême qui s'écroule au sol. Elongation de la jambe et explosion du genou au sol. On retourne Gaillard et on lui maintient les deux jambes. Clowny part en arrière et fait voler Mark Gaillard au centre du ring. ( Hey, il s'est emparé au passage du vaporisateur ). Clowny n'a rien vu et retourne sur le dos son adversaire qui actionne le vaporisateur... ( Si c'est comme avec le pistolet à eau... ) Une espèce de fumée asperge le visage de Clowny qui aveuglé se tient le visage des mains. Mark Gaillard balance le vaporisateur, se lève et enchaîne avec le SMIS !!! C'est le tomber. UN... DEUX... ( Oh, c'est trop con )... TROIS !!!!



Spoiler:
 







HONOR & GLORY XII est terminé. On se retrouve la semaine prochaine pour un nouveau Gigablast. Merci de nous avoir suivi lors de cet extraordinaire show. C'était William Shadok... ( et Harry Wayland ) aux commentaires. Au revoir. ( Bye à tout le monde ).




Kro Product juillet 18
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lafgb.forumactif.com
Fatale I.T.
Lutteur
Fatale I.T.

Nombre de messages : 180
Age : 29
Date d'inscription : 20/07/2011

HONOR & GLORY XI Empty
MessageSujet: Re: HONOR & GLORY XI   HONOR & GLORY XI Icon_minitimeMar 24 Juil - 7:01

On voit le travail de fou fait sur ce show vraiment bravo!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syd Filmore
Star
Syd Filmore

Nombre de messages : 798
Age : 25
Date d'inscription : 17/11/2013

HONOR & GLORY XI Empty
MessageSujet: Re: HONOR & GLORY XI   HONOR & GLORY XI Icon_minitimeMar 24 Juil - 17:26

J'ai lu le PPV ce matin. Il est massif, et grandiose. 

Les matchs sont relativement long, mais j'ai vraiment aimé la dynamique globale du show. 

Pi ça donne des histoires à raconter et à développer Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julianinho
Juliette
julianinho

Nombre de messages : 2201
Age : 32
Localisation : Dans la légende !!
Date d'inscription : 24/11/2007

HONOR & GLORY XI Empty
MessageSujet: Re: HONOR & GLORY XI   HONOR & GLORY XI Icon_minitimeMer 25 Juil - 19:41

Nul !!! zéro !!!!

Ok j'ai lu que le only one survive pour le moment, mais je suis outré !!!!

(ps : content de voir que la FGB vie toujours mon papy d'amour <3)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




HONOR & GLORY XI Empty
MessageSujet: Re: HONOR & GLORY XI   HONOR & GLORY XI Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
HONOR & GLORY XI
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1805: Sea of Glory - GMT
» [Critique de Figurine] Samouraï Swordman Old Glory
» SAILS OF GLORY
» Field of Glory
» SPAD XIII Wings of Glory

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'élite :: Le show-
Sauter vers: