L'élite

L'élite

au firmament
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Gigablast 68: Un déclin difficile à percevoir

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 10887
Age : 40
Localisation : dans votre ordinateur
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Gigablast 68: Un déclin difficile à percevoir   Mar 27 Fév - 6:55

FGB Presents






GIGABLAST





Bienvenu à tous pour ce nouveau Gigablast en notre compagnie. Je suis William Shadok et à mes côtés, Harry Wayland. ( Bonjour à tous et bienvenue ). Nous sommes en direct de l'Arena Macabra pour un show explosif. Les rivalités s'intallent peu à peu. Les anciens veulent prouver qu'ils en ont encore derrière la pate ( Gné ? ) et de nouveaux visages font déjà sensation. Alors ne perdons plus un instant et direction l'action. ( Vous la tenez bien cette phrase là, faut pas la lâcher, cela en fait une ).



( Ah bah attendez, la caméra est sur Vileny dans les coulisses là ). Il prétend que Lily Blood joue les divas en tant que General Manager et DRH de la FGB mais il se rappelle le temps où elle était une Beastlady à ses côtés, avec Crimson. Aujourd'hui, elle veut lutter à nouveau mais elle va le regretter car si Armada n'est plus, eux, sont plus présent que jamais et elle va sentir sa douleur.



Match 1:
Elena Irons vs Mother of Mayhem
Victoire: A noter que le champion Bloody Camus Holberhead est aux commentaires. ( Il est tout gentil, il est tout mignon ).
Mother of Mayhem gagne le match et se dirige ensuite vers les cordes pour défier Camus Holberhead, lui disant que maman arrive bientôt lui prendre son titre. Alors qu'elle se retourne, elle se mange le O.R.B. d'Elena Irons qui rappele à Camus qu'elle est toujours en lice pour reprendre son championnat.




On retrouve JiJi avec le champion suprême Philippe Trevor ( Le Coucou, le squatteur du ring et d'ailleurs ) qui ne peut s'empêcher de se moquer de ce que représente Flying Booya pour les fans de la FGB, c'est à dire pas grand chose. Et il trouve désolant qu'il doive se retrouver à affronter pas grand chose pour le main-event de HELL AWAITS, le prochain PPV de la FGB. Alors il propose de faire les choses en grand, avec uns stipulation spéciale. Comme Bill Random à ZERO GRAVITY, il veut laisser à Flying Booya toute ses chances en le laissant choisir parce que personne n'est dupe: comme avec Random, cela ne sera jamais suffisant pour vaincre Le Coucou.




Match 2:
Vileny & Mordred ( avec Crimson ) vs Julianinho & Lily Blood
Victoire: Mordred effectue son coup de pied de mule sur Lily Blood avant qu'elle ne subisse le tomber par Vileny mais Julianinho casse ce tomber en attaquant le montre masqué avec une chaise. Mordred et Vileny se retrouvent ainsi gagnant par disqualification.




On va aller en backstage pour y retrouver Kronos qui a des choses à dire. Cela fait des années que la pourriture perdure à la FGB et il juge qu'il est responsable de sa prolifération, n'ayant rien fait pour la stopper à l'époque. ( Ah... Je croyais qu'il en faisait juste parti ). Mais à partir d'aujourd'hui, il va réparer ses erreurs, à commencer par Crimson.



JiJi est de retour avec Flying Booya. Il a bien écouté ce qu'a baragouiné Le Coucou avec sa théorie comme quoi même avec toutes ses chances de son côté, Booya serait incapable de battre le champion suprême. C'est une théorie intéressante. Et il a hâte à HELL AWAITS de lui prouver son erreur. Il propose au Coucou de se voir la semaine prochaine dans le ring, face à face et il lui annoncera la stipulation de leur match. ( Cela ressemble à un rendez-vous. Cela ne m'étonne pas de Booya, mais Le Coucou risque de ne pas apprécier ). Mais si, il est très ouvert. ( Ou bleu ). Alors cette blague Harry, vous l'oubliez. ( Je suis obligé d'en faire uniquement que vous puissiez comprendre ). N'en faites pas alors.




Match 3:
Crimson vs Kronos
Victoire: Crimson qui gagne avec un Purple Death et en inflige un second à Kronos après le combat.




On va aller une dernière fois en coulisses pour retrouver Tony St. Michel se moque des nouveaux qui semblent briller de mille feux pour leur début mais retombent aussi vite dans l'oubli. Luther Kroft était le dernier en date. Aujourd'hui on a quelqu'un comme Ryu Toru. Ce dernier s'y croit déjà en défiant n'importe qui et prouve de suite son manque d'ambition car ce qui se passe généralement, c'est que la plus grosse puissance de la fédération arrive et détruit les illusions des gamins. Le gamin aujourd'hui, c'est Toru et la puissance, c'est Brujah Tony St. Michel. La semaine prochaine, à Gigablast 69, c'est le lieu où tout cela sera prouvé.







Match 4 / Main-event:
Mr. Mayhem vs Destiny
Victoire: Destiny
Pas le temps pour la fête avec Destiny, quand ce dernier voit sur l'écran du titantron, après le match, que POWER se fait passer à tabac dans les coulisses par Mordred, Vileny, Crimson et Mark Gaillard. Il se précipite dans les vestiaires mais arrive trop tard, le mal étant déjà fait.






Gigablast est terminé. On se retrouve la semaine prochaine pour un nouveau show exceptionnel. C'était William Shadok... ( et Harry Wayland ) aux commentaires. Merci de nous avoir suivi et au revoir. ( Bye à tous ).





Kro Products février 18
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lafgb.forumactif.com
 
Gigablast 68: Un déclin difficile à percevoir
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» statut clin d'oeil ?
» Quand le Mektoub vous envoie un clin d’œil, saute sur l’occasion tel un lion !
» [TUTO] Gif Animé en un clin d'oeil !
» [Fiche] -El-mamito-
» Jour 1 - Lendemain de fête difficile... ou pas !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'élite :: Le show-
Sauter vers: